samedi 15 avril 2017

Déséquilibrés puis paumés et enfin possédés ?

Source

Des paumés ce n'est pas ce qui manque. Il y en a plein les trottoirs.
Ouvrez les yeux !
Quand je suis arrivée dans la goutte d'or, des africaines en boubous il y en avait plein la rue.
Des costumes chatoyants et colorés assortis de coiffes ornées de jolis nœuds.
Des dames, souvent avec un certain embonpoint, qui riaient à gorge déployée.
Venez faire un tour dans ce quartier ethnique vous constaterez qu'en moins de 5 ans les boubous ont disparus. Ce quartier est toujours un quartier noir sub-saharien mais les voiles gris, pourpres ou noirs sont devenus la norme et le rires sont moins sonores. Je ne les entends plus...
Un autre test, celui des trottoirs le vendredi après-midi à l'heure de la sortie des mosquées.
Il n'y a plus de femme.
Ça ne dure que le temps que la foule des hommes se disperse. Les femmes ne sortent plus à cette heure là.
Vous ne le croyez pas ? Venez jeter un œil. Ces phénomènes "étranges" ont pris moins de 5 ans à se mettre en place.
Comptez tous sur vos doigts.


11 commentaires:

  1. La semaine dernière à Paris, (métro Arts et métiers précisément)je me suis fais agresser verbalement par une pseudo SDF (blanche et moche comme un poux) qui m'a carrément souhaitée de me décomposer du cancer et me faire incinérer ensuite. Je fprecise que si cela s'était passé à Clermont-Ferrand et que ce soit passé près de ma voiture, je l'aurais probablement enfermée dans mon coffre et lui aurais fais faire une ballade en forêt pour lui apprendre à vivre.

    RépondreSupprimer
  2. je précise que je me promenais tranquillement dans la rue et que cette pouilleuse (probablement pas sdf) ne m'a même pas demandée de l'argent mais m'a balancée cette phrase gratuitement. Désolé Wendy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça, c'est typique des roms qui te balancent des anathèmes en pleine rue ! :))

      Supprimer
    2. c'était une française (genre RG)

      Supprimer
    3. Tu vivras longtemps et en excellente santé. Voilà sort conjuré. ( ne garde pas de rancoeur contre cette pauvre folle, c'est toi qui sera malade. En gros, laisse circuler. )

      Supprimer
    4. RG ? :o)

      Paris... cette poubelle à ciel ouvert que la ville lumière est devenue...

      En moins de trente ans, le changement est saisissant. J'y vais de temps en temps et me dis que les parisiens doivent être comme la grenouille dans la casserole d'eau bouillante...

      Bon. Quelle nouvelle capitale ? Brest ? On y envoie les divers et on récupère Paris ? :))

      Supprimer
  3. oui c'est pareille ici, mais il y a plutôt l'effet inverse, ils arrivaient avec leur femmes en habit noir et plus d'un an après, j'en croise quelques unes vêtues comme tout le monde, des fois en robes ou jean's qui leur rendent plus jolies, et devant l'école en bas de chez moi, on voit moins des femmes venant chercher leur gosses habillés en noir, ils ont peut être compris que c'est le wahhabisme qui tuent leur religion et leur peuple ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vu cet effet ici. Attendre.

      Tu es dans quelle région ?

      Supprimer
    2. Mais nan ! Tactique du caméléon .


      Sérieux, tombez pas dans ce panneau. Au moment où les muzu seront en voie de prendre le pouvoir, vous les verrez ces femmes se rerevetir comme elles sont arrivée.

      Et leur bonjour sont des couteaux d'Ivoire.

      Je déconne pas. Ils nous prennent pour des sous chiens.

      Supprimer
    3. Pas faux...

      "Quand je suis arrivée dans la goutte d'or, des africaines en boubous il y en avait plein la rue.
      Des costumes chatoyants et colorés assortis de coiffes ornées de jolis nœuds.
      Des dames, souvent avec un certain embonpoint, qui riaient à gorge déployée."

      L'arnaque était là. Le piège était là. Et puis après l'illusion que chacun veut partager un temps, chacun redevient soi-même. Ils sont qui en fait ? Et nous surtout, qui sommes-nous ? ;)

      Supprimer
  4. reportage de journalistes russes : la France se convertit à l’islam

    https://twitter.com/notrejeannedarc/status/853143915813380097

    RépondreSupprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.