mercredi 12 avril 2017

"Ceux qui m'aiment prendront le bus".



Cumulant une dette supérieure à son chiffre d’affaires malgré un total de subventions 28 000 millions €, une situation de monopole et des facilités comptables, la SNCF est aujourd’hui une société exsangue.

Un endettement qui a coûté 1 408 000 000 € d’intérêts en 2016. Et là aussi le CA est déclinant, de 1%. Pourtant SNCF réseau bénéficie de 1 207 millions € de subventions et elle enregistre des impôts différés à hauteur de 3,8 milliards d’euro. Enfin, cette société a des capitaux propres négatifs, à hauteur de 9,87 milliards €, ce qui est un motif de faillite pour toute société normale.

la SNCF est une société exsangue qui ne trouverait pas beaucoup de soutien si elle était privée. Son chemin boursier ressemblerait alors probablement à celui d’EDF ou d’AREVA, voire à celui de THOMSON. Source
------


(Cimetière de locomotives à Rouen).
C'est simplement la fin des services publics. Ce que veulent Macron et Fillon.
Je rappelle que jusque dans les années 80 les entreprises en France étaient taxées à....30% !

Et pourtant elles restaient ! Pourquoi ? Une des raisons principales de l'attrait français était la qualité de nos infrastructures. Infrastructures nationalisées.
Le second attrait était le niveau de formation des salariés.

Que ce soit la première ou la seconde cause des attraits français passés nous les avons perdues.

J'ajoute qu'autant nous pouvons vivre à la bougie autant nous ne pouvons que difficilement survivre à un déraillement.... ! :) 

3 commentaires:

  1. On oublie l'histoire, mais avant la création de la Sncf, soit en 1938, ce secteur était déjà déficitaire (ce n'est pas propre à son statut public)...
    dans une entreprise qui réalise une mission de service public, l'analyse ne doit pas se limiter aux seuls critères de l'économie libérale. La mission de la sncf, sa vocation est bien plus vaste que le seul équilibre des comptes.

    Comment quantifier ce qu'apporte la Sncf en terme de sécurité (baisse du risque routier = nb de vie sauvée), de la limitation de la pollution?, de l'aménagement du territoire (desserte des zones reculées) qui fait vivre l'égalité républicaine, etc.. ?

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui attirait c'était la formation ? Non c'est qu'avant 1980 y avait pas la gauche. Les socialos communistes sont des incapables en matière d'économie et donnent l'argent des impôts aux des impôts aux immigrés par clientelisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois même plus à leur incompétence mais plutôt à une volonté de nuisance, ce qui est bien pire. ;)

      Supprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.