mercredi 8 mars 2017

USA : obésité 1990-2016

Source





Source et plus , les noirs plus touchés que les blancs.  55% des noirs sont déclarés obèses (source 3)









17 commentaires:

  1. Il y a une donnée à prendre en compte :

    https://en.wikipedia.org/wiki/Obesity_in_the_United_States#Race

    "Obesity is distributed unevenly across racial groups in the United States."

    Plus l'Amérique est obèse, moins elle est blanche ? Moins l'Amérique est blanche, plus elle est obèse ?

    McDo + multiculturalisme + dégénérescence sociale = combo gagnant pour weight-watcher

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, j'ai rectifié ! Merci !

      Supprimer
    2. Je pensais surtout aux mexicains qui sont une population en pleine expansion aux states. :o)

      L'obésité au Mexique est plutôt imposante aussi.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Obesity_in_Mexico

      "Rates of obesity and consequences

      After the widespread introduction of processed foods, obesity rates began to rise in the country. As of 2000, individual dietary energy intake has been speculated to be approximately 2,500–3,060 calories (10,500–12,800 kJ) per day, 30% more than in 1962."

      Abondance de malbouffe pour les pauvres...

      C'est n'importe quoi ce système.

      Supprimer
    3. J'ai regardé mais non, les hispaniques ne sont pas autant en surpoids que le noirs.
      Mais, regarde : les noirs, pauvres, sont loin des magasins et donc préparent moins leur nourriture,

      Pour être exacte cette infographie devrait découper les noirs en classes sociales.

      Supprimer
    4. Mexicains (qui immigrent encore, les potes à Trumpounet), pas seulement hispaniques, c'pas la même chose. Ils sont réputés pour être gros.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Obesity_in_Mexico

      "A 1999 survey found 24% of Mexican women were obese and an addition 35% were overweight; 55% men were either obese or overweight.[5] By 2010, seven out of ten Mexicans were overweight with a third clinically obese.

      [1][8] Mexico ranks the most obese country in the world in adult obesity"

      Et de plus parmi mexicains et hispaniques, il y a plusieurs groupes ethniques différents et plus ou moins mixés. Pour être poli, tous ne sont pas égaux face à l'obésité, entre autres. ;)

      https://nativeheritageproject.files.wordpress.com/2013/06/casta.jpg

      Et aux USA toujours, quand on voit certains groupes ou certaines personnes classées comme blanches, ça laisse parfois perplexe... Le 60% blanc est une grosse blague...

      http://img4.hostingpics.net/pics/73658010wantedTEXAS.jpg

      Ah, ce beau bordel de frontières ouvertes et de mélanges de population. Comme disait la Martine de Lille, sans ça on s'emmerderait. ^^

      Supprimer
    5. ...Mais je suis d'accord, le côté classes sociales est très important et pertinent aussi.

      Supprimer
    6. Mexique n° 1

      https://www.youtube.com/watch?v=4PAvY1EolDE

      Supprimer
    7. Effectivement.... Merci messieurs !!

      Impressionnant...

      Supprimer
    8. Dans les cultures agraires pauvres, être gros est un signe extérieur de richesse.
      La femme obèse est lême un idéal féminin dans la quasi totalité des cultures primitives, y compris la préhistoire européenne, comme le montre la Venus de Villendorf

      https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9nus_de_Willendorf

      Si les hommes noirs ne trouvaient pas les femmes noires et grosses sexy, elle feraient des régimes, comme les femmes blanches.

      Géocédille

      Supprimer
  2. Les facteurs de l'obésité sont multiples, la mal-bouffe bien sûr liée au manque d'activité physique d'abord, mal-bouffe= bouffe de mauvaise qualité, pas chère (gateaux de super marchés, plats préparés...) et absence d'efforts physiques dans des populations qui jusqu'il y a peu souffraient de manque de nourriture en suffisance et était soumises à un travail physique intense.
    Les parents venant de milieux pauvres et peu-éduqués, offriront croyant bien faire, pour "gâter", à leurs enfants un maximum de sucreries, boissons sucrées, et installerontune télé dans leur chambre. Ils n'obligeront leurs enfants ni à manger leur soupe ni à aller faire du vélo ou du foot. Fairedu sport, comme se dépenser physiquement ce n'est pas une question de fric mais de courage de faire des efforts lorsqu'ils ne sont pas nécessaires à priori ni pour notre survie ni même pour notre bien-être.
    D'autre part des facteurs génétiques plus ou moins sympas existent selon les populations, des populations soumises depuis des siècles à un régime pauvre en graisse et en sucre, grossiront beaucoup plus vite que d'autres qui n'ont pas été soumises à ces restrictions. Pas juste, mais vrai et en cas de pénurie ces populations s'en sortiront mieux que les autres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De plus je pense que les pauvres blancs sont obèses comme les pauvres noirs et que les riches noirs et blancs sont minces....

      Supprimer
  3. Supporter bas du front8 mars 2017 à 14:25

    C'était la journée des femmes aujourd'hui avec le paris sainte germaine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. i6 c'est Paris8 mars 2017 à 14:30

      C'est pas Gijon ni Valladolid..non non c'est les parisiennes...

      Supprimer
  4. c'est depuis quand que les OGM sont apparus dans nos assiettes??????

    RépondreSupprimer
  5. Make America slim again!

    Géocédille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut savoir montrer l'exemple :
      https://s32.postimg.org/xsk8s58fp/trump_golfing_fat_ass.jpg

      Supprimer
    2. À Géocédille :

      "Il vaut mieux faire envie que pitié" me disaient mes grand mères... :)

      "Il faut avoir l'air en bonne santé" ... Périgord profond...

      :)

      Supprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.