lundi 27 mars 2017

Une sortie du nucléaire très coûteuse.

80% des candidats à la présidentielle sont pour la sortie du nucléaire. 

Source et plus

Au bord de la falaise

Aujourd’hui, au bord de la « falaise », c’est-à-dire l’arrivée à la fin de ladurée de vie prévue initialement par EDF pour les centrales, il est plus qu’urgent de définir ce que l’on souhaite faire pour la politique électrique de la France à terme. Pas à un horizon de 5 ans, mais pour le demi-siècle à venir au moins. L’enjeu est énorme, bien plus grand qu’en Allemagne comme le graphique de Thibault Laconde l’illustre.

---- hum, hum...

Charbon ? Comme les allemands ? Une chose est claire : l'éducation et les soins de santé, et je ne parle même pas de la création artistique, demandent énormément d'énergie.




Nucléaire ou taxes et impôts, grosso modo...



Ou les guerres....