samedi 4 mars 2017

Thomas Sankara sur la dette.


Juillet 1987, Thomas Sankara, président du pays des "honnêtes hommes", le Burkina Fasso, explique la dette au sommet africain.

Il sera assassiné en octobre de la même année.

Écoutez-le pour ceux d'entre vous qui ne le connaissent pas encore... Avec Sankara, c'est limpide....


16 commentaires:

  1. JC Averty is deeeeeeeeeeeeeeeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaad

    http://www.dailymotion.com/video/xq9ilq_serge-gainsbourg-histoire-de-melody-nelson-par-jean-christophe-averty-1971_music

    RépondreSupprimer
  2. si il pouvait y avoir que des gens comme ça,moi ça me suffirait.la dette, c est gouverner le monde et ne rien foutre et bien profiter sur le dos des cons tant qu ils ont besoin de nous ensuite ils nous tuerons.

    RépondreSupprimer
  3. Le juif a tué Sankara4 mars 2017 à 07:42

    Les tenants du pouvoir financier: les juifs..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous savons, QS ! Tu nous tiens informés de l'avancée du dossier depuis longtemps et (je te le souhaite) pour longtemps.

      Mais, si je peux me permettre sans te traumatiser, quel rapport avec T. Sankara ?

      Prends ton temps, le frigo n'est pas à côté du clavier. Si ?

      Supprimer
    2. Il te l'a dit :

      LES JUIFS
      E
      S

      J
      U
      I
      F
      S

      Supprimer
  4. Merci Wendy,je ne connaissais pas.
    Un grand homme,lucide,courageux,simple.Un de ceux dont on se sent fier de dire qu'ils sont des hommes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très heureuse que tu aies apprécié !

      Il y a quelques vidéos de Sankara sur le web. S'il t'intéresse.

      Oui, un homme bien, intelligent, honnête. J'aime beaucoup Sankara.
      Vraiment beaucoup.

      Sankara c'est aussi la Françafrique dans ce qu'elle a de plus sombre.... Assassiné....

      Sankara c'est la grande classe ! Bref...

      Supprimer
  5. Le Burkina Faso =
    le pays des hommes intègres formule de Sankara assassiné par Blaise Compaoré avec la complicité d'Houphouet Boigny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des socialistes tu veux dire, des hommes de gauche humanistes si prompts à donner des leçons de liberté et d'égalité.

      Je refuse qu'on m'associe à un socialiste.

      Relier Mitterrand aux gauchistes c'est possible, pas aux natios.

      Mais reconnaissons à Mitterrand qu'il ne l'a pas tué, il a juste soudoyé son ami d'enfance. Pour être capable de tuer l'homme avec qui on a été élevé et qu'on a connu pendant vingt ans il faut être dénué de sentiments.

      Supprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.