lundi 27 mars 2017

"Peak All", le blé entre offre et demande.

170 € la tonne rendue Rouen au 20 février, le prix du blé évolue dans un tunnel qui ne permet pas de compenser la mauvaise récolte 2016. Mais, selon Offre et demande agricole, les fondamentaux de marché maintiennent ces prix sur une tendance haussière à moyen et long termes.

 Le bilan mondial en blé évalué par le ratio stock/consommation attendu par la société de conseil pour 2017-2018 pourrait être « le plus tendu depuis 2007 ».
« Plus de la moitié du stock mondial de blé est en Chine. Or cette majorité du stock n’est pas mobilisable. Un stock n’est intéressant que s’il est mobilisable ».
Le bilan blé, en jours de consommation, sans compter la Chine, sera le plus tendu en 2017/2018 depuis 2007. (©ODA)
Le bilan blé, en jours de consommation, sans compter la Chine, sera le plus tendu en 2017/2018 depuis 2007.Stock de blé mondial, en jours de consommation (©ODA)
Comme en 2015-2016 et 2016-2017, le stock mondial de blé va rester à son plus haut niveau en 2017-2018, équivalent à plus de 120 jours de consommation, contre 75 jours en 2007-2008. Mais sans le colossal stock chinois, ce bilan tombe à environ 72 jours !
Sur le plan européen, les exportations de blé restent sur des niveaux comparables à la campagne 2015/2016 « alors que la faiblesse de la récolte nécessiterait une réduction d’un tiers pour équilibrer le bilan européen »
« On va avoir un problème : la France mène une campagne d'exportation comme si elle avait fait une bonne récolte ». Source

Pour les fabricants d'engrais, « c'est un tableau mitigé : les prix des engrais ont baissé, mais ceux des matières premières pour les fabriquer aussi ». Source
A moyen terme, le secteur s'interroge surtout sur le comportement des gros importateurs de blé du Moyen-Orient et d'Afrique, aux revenus très dépendants du pétrole. Les chiffres sont encore provisoires, mais « cette année, l'Arabie saoudite est clairement en retard sur ses importations » et l'Iran va diviser ses achats par trois, constate François Luguenot. L'accord sur le nucléaire a sans doute pour effet de rassurer Téhéran, moins incité à stocker du blé.
Au Nigeria, qui vit essentiellement de la manne pétrolière, « la consommation de blé stagne alors qu'elle était jusque là en nette hausse », constate Mme Defois. Quant à l'Algérie, elle a pour l'instant « fait le choix de continuer à acheter du blé », entre autres pour « acheter le calme à ses frontières » avec la Libye et le nord du Mali, où elle revend de la farine, explique François Luguenot.

Il ne faut pas omettre l'existence de facteurs qui font baisser les prix. Une croissance économique plus faible que prévue dans des pays comme la Chine et l'Inde peut freiner l'évolution de la demande
-----

Alors que, rémunération du céréalier comprise, le prix de revient moyen de la tonne de blé français est de 170€, le prix de vente la tonne de blé tendre rendue au port de Rouen pour l’exportation n’était que de 153€ le 12 janvier dernière, en baisse de 3€ par tonne. Ce prix intègre la marge de la coopérative qui vend le blé et le coût du transport. La rémunération du céréalier tombe dès lors sous les 140€ la tonne.

Source

Pour le seul mois de février, le prix du blé  a reculé de 5%  après une chute de 20% sur un an. Et la baisse continue en mars mettant la tonne de blé tendre à  140€. De quoi décourager la production avec  le risque de déboucher sur des pénuries  et des prix en forte hausse  dans deux ou trois ans.

Source

------
Le blé, les céréales, c'est du pétrole ! Le prix du pétrole baisse donc le prix des engrais baissent, le coût du transport baisse mais pas le prix du blé à l'achat... Curieux, non ? 


La vie des engrais. Source

« Aujourd'hui, la corrélation est moins nette entre le pétrole et les matières premières agricoles qu'entre 2005 et 2008 » (groupe InVivo).A l'époque, des produits comme le blé tenaient une place de choix dans le portefeuille des fonds spéculatifs, un phénomène qui a régressé depuis la crise financière. Conséquence : « depuis le 1er janvier, le pétrole a baissé de 20 % mais le prix du complexe blé-maïs-soja à Chicago est resté quasiment stable, augmentant de 1-2 % » (Horizon Soft Commodities). Source



Olocène pétrole et agriculture








17 commentaires:

  1. Les Chinois ne mangent plus de riz ??
    Ok ---\\\\---

    RépondreSupprimer
  2. Mangent moins de riz.

    Le Riz c'est six repas par jour avec le blé seulement trois ou quatre repas par jour, donc gain dans la production des usines.

    Mais ils font cela comme des manches.

    Nous aussi faisons cela comme des manches. Comme quoi nous faisons la paire.

    Nous avons des terres à blé dur et y faisons du maïs à l irrigation, 98% de l eau part avant de toucher le sol.

    Mais le meilleur pour la FAIM, chute des prix et consommation en baisse = DEFLATION .

    NOUS Y SOMMES EN PLEIN DEDANS .

    Deflation va avec chomage, qui explose et le cortége... des calamitès ....

    ORTHO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maïs, blé ou riz, ce qu'on voudra sauf le boeuf !!

      http://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/eau-faut-il-litres-eau-produire-932/

      Supprimer
    2. À Ortho :

      Oui n'est ça et rien d'autre.

      Un genre de petit holodomor (très petit) en occident et un gros possible pour les pays dont les finances ne permettent même pas d'acheter à Chicago.

      Si les russe veulent le pouvoir en Afrique en Égypte et ailleurs : ils vendront du blé à prix cassé !!!!!!!

      Supprimer
    3. Les RUSSES, ont fait fort ils ont une céréale qui se cultive même en Finlande.

      Ce qui n'existait pas, auparavant.

      Du coup on comprend mieux que l afinlande, ne soit pas vat en guerre.

      Une nouvelle variété de céréale qui craint pas les gels profonds.

      COSTAUDS, ils pensent comme nous pensions avant la venue du cirque et de la danse du ventre obligatoire.

      Nous taxons les producteurs, volons les inventeurs, massacrons les ouvriers, mais lentement et avec le sourire.

      En France tout fini par des chansons, le souci cela commence aussi avec des chansons, du genre je vais créer 50 000 emplois dans la fonction publique, je vais arreter le sncf, les rails susent, vous roulerez en bus, et finalement on marchera à pieds.

      EN MARCHE, PIGNOUFS DE GRANDS CHEMINS
      EN MARCHE, VERS DE MEILLEURS DEMAINS


      ORTHO

      Supprimer
    4. Ne vous inquiétez pas, monsanto sera la pour fournir blé saumon boeuf, même en imprimante 3d.

      Ceci explique cela.

      BBQ

      Supprimer
  3. ICI nous avons détruit les silos avec les stocks nationaux de céréales.

    C'était il y a déjà longtemps.

    OPTIMISME ...

    ORTHO

    RépondreSupprimer
  4. Vous voulez un fait.

    Vous savez le traitè de versaillles fait par les britaniques et les usains.. .... et bien depuis la dernière guerre les meilleurs morceaux ( à griller) de nos meilleurs boeufs, vont e, allemagne où ils sont mis à bouillir. Mais il faut déjà être curieux et gourmand pour savoir cela.

    Si le blè chûte, il y aura abattagge des troupeaux, c'est une consèquence politique... cf abbatage de tous les canards du sud ouest.

    Comme le pétrole risque de chûter aussi, il s envendra moins et les agriculteurs feront des céréales pauvres, sans mécanisation, qui est importante pour le blè.

    Pas de foins, abattage des troupeaux.
    Comment pensez vous qu aient disparues les variètès animales . 1914 1945

    C'est une très très très Mauvaise nouvelle.


    cultivez pataes et champignons, et pensez à troquer


    ORTHO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais depuis, les meilleurs morceaux vont chez Fillon (humour !) :

      http://blog.francetvinfo.fr/judge-marie/2017/02/05/veaux-vaches-ble-et-loyer-f-fillon-et-ses-fermiers.html

      Supprimer
  5. Oui et c'est la famille de vilepin, qui bosse pour le parrain.

    ORTHO

    RépondreSupprimer
  6. Il y a Guy Fawkes qui a mis en place un sondage , je sais qu'ici Lepen a fait un bon score ..
    Empêcheurde..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.fawkes-news.com/2017/03/le-sondage-alternatif-pour-qui-allez.html

      Supprimer
  7. Une vidéo de Pierre de Châtillon, s'il dit vrai on est pas dans la M..
    steph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. zut !
      https://www.youtube.com/watch?v=f2l52xDOZHs

      Supprimer
    2. Ben franchement, tout pointe vers la période autour de 2020. Même Lacroix-Riz pense qu'on est dans la même situation qu'avant 1914. Tout part en couille. Alors si ça se trouve l'explication à cette folie est ce que dit Chatillon, ou une chose de ce genre dont certains sont au courant et se gardent bien de nous le dire. Cela-dit, on est prévenu depuis au moins la crise de 2008. On avait une dizaine d'années pour se préparer. La cigale, la froumi toussa...

      Supprimer
  8. Rassurons nous. Au usa, un secret peut être gardè secret, disons une semaine, ensuite il y a des fuites.
    En Russie disons 20 jours. En France, disons une semaine. Or nos chefs en savent autant que nous et réciproquement, donc en fait, disons qu ILS NE SAVENT RIEN ou presque rien. Une preuve par l absurde, les demandes de faire des stocks d eau et de nourriture.

    Et à part un seul article, sur mon site aucune explication, sur quoi faire si il s'agit d un truc naturel, mêm un big truc.

    Donc du vrai millènarisme et beaucoup de peur de la peur.

    Faites des stocks, gardez vos parents et amis près de vous, apprenez à vous chauffer et proteger du froid de l eau etc
    ORTHO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de toute façon, il vaut mieux être le plus autonome et résilient possible pour éviter de dépendre de quelque système que cela soit, catastrophe ou pas. C'est le début de la liberté. La peur, la dépendance à l'Etat c'est se mettre en position de proie...

      D'ailleurs, sur ce, je vais finir de préparer ce qu'il nous faudra à moi et ma famille élargie pour avoir de la bonne confiture toute l'année, pas les merdes ersatziques de supermarché achetées avec de la fausse monnaie. ;)

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.