mercredi 15 mars 2017

Mic-Mac oil ou fric-frac oil ?

Le prix du pétrole us.

Il se passe des trucs pas nets sur le pétrole, la Chine seule serait toujours grosse importatrice. L'Europe en perte de production, non.
L'OPEC publie des chiffres de production hier, contredits par d'autres sources.
Une étude "thermodynamique appliquée à la production du pétrole" a fait grand bruit il y a quelques semaines. Critiques, explications, personne n'est d'accord...

Pic de la demande, pic de la production ?
Je vais finir par mettre toutes mes sources en liens, sans beaucoup d'analyse complémentaire.

Si effectivement, nous arrivons aux conséquences directes du dernier choc pétrolier de 2005 et du pic de 2010 (+ou-) ....c'est la guerre.



5 commentaires:

  1. Sur le long teme on est toujours dans le plateau oscillant :

    https://mobile.twitter.com/VincentGanne/status/841915353936584706/photo/1


    Le maintient d'un cout bas est une stratégie des USA depuis Obama consistant à limiter les ressources en devises de la Russie et de l'Iran en jpuant du dumping des prix du baril.

    Le cours actuel montre soit que l'administration Trump poursuit cette politique volontairement soit que l'économie US est tellement grippée que la demande en pétrole chute toute seule.

    Je pense que c'est le 2. Trump ayant annoncé qu'il veut limiter les dépenses par exemple en réformant l'obamacare mais n'a pas encore lancé ses 'grands travaux', les acteurs économiques s'attendent à une contraction de l'activité.

    Pourtant, avec la vague de froid, la demande en pétrole devrait augmenter.

    Il y a donc un vrai ralentissement de l'activité aux US.

    La planche a billet a ses limites.

    Géocédille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le 2

      100% d'accord avec des chiffres de l'AS faux... Et des actions de l'AS non conformés à ses déclarations ( moins produire).

      Supprimer
  2. Une chatte n'y retrouverait pas ses petits !
    Pétrole ? Plus de pétrole ? Je penche de plus en plus du côté de la thèse du pétrole Abiotique, la seule à vraiment pouvoir expliquer l'abondance de cet or noir, mais soigneusement dissimulée bien sûr...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se pourrait que les deux thèses soient bonnes. Sur le pétrole abiotique, il y avait un lien du CNRS qui trainait il y a quelques temps qui validait sa possibilité. Mais la question est aussi : à quel rythme se crée ce pétrole abiotique ? 10, 100, 1000, 1000000 d'années pour retrouver les réserves d'avant l'ère du pétrole. Et aussi quid de son accessibilité ?

      Supprimer
    2. "De nombreuses expériences réalisées en laboratoire ont confirmé qu'il est possible de produire du pétrole à partir des minéraux. Par contre, pas une seule n'est parvenue à en créer à partir des matières végétales et animales. C'est un fait connu des scientifiques et, pourtant, la théorie abiotique reste systématiquement dépréciée bien que des incohérences majeures persistent chez sa rivale.
      Source :

      https://www.karmapolis.be/pipeline/petrole.html

      Supprimer

Bon week-end à tous ! modération en place !

-------

Je détruis toutes les menaces ou injures. C'est donc normal de voir certains commentaires disparaître.

Je laisse cependant des espaces ouverts pour les grossièretés et autres gracieusetés, par exemple ici :

http://www.wendy-leblog.com/2017/08/qui-sont-ces-gens-qui-veulent-la-peau.html

Donc, pas de frustration possible !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.