mercredi 29 mars 2017

Les guerre sales de l'énergie propre.

Transition énergétique : une nouvelle dépendance aux métaux.

les énergies renouvelables c'est formidable ....Mais.....ramené au kilowattheure produit, celles-ci sont nettement plus consommatrices de métaux que les énergies conventionnelles. Solaire, éolien, géothermie ou encore hydroélectricité nécessitent plus de métaux que le charbon et plus encore que le nucléaire. Même si ce dernier reste très consommateur de métaux rares.

« Les batteries incorporent à la fois des métaux rares comme le lithium et d'autres plus classiques, comme le cuivre et le cobalt, souligne Florian Fizaine. Ces derniers sont récupérés, mais pas le lithium, présent en trop faible quantité et de surcroît en association avec d'autres éléments, ce qui rendrait prohibitif le coût de son recyclage. » 

la montée en puissance des véhicules électriques risque d'être plus rapide que la capacité d'adaptation des mines. À elle seule, la « gigafactory » de Tesla, l'usine de batteries géante en construction dans le Nevada, pourrait faire doubler le volume du marché.

[NB : Elon Musk est un escroc et nous en avons une preuve ! Lui et ses déclarations hallucilan-optimistes ne sont là que pour masquer la dure réalité d'un avenir sans pétrole et donc sans croissance et donc sans emploi et donc, au final, un futur de guerre... ]

Cette pénurie de métaux présenterait sur les plans économique et géopolitique, des risques similaires à  ceux de la dépendance actuelle aux énergies fossiles.
 Les pays détenteurs de ces terres rares capteraient cette nouvelle rente qui remplacerait celle aujourd'hui captée par les producteurs d'hydrocarbures, géographiquement moins concentrés.

la Chine occupe une place dominante. C'est en effet, sur son territoire que sont aujourd'hui produites une majorité des terres rares, une situation dont elle se montre très jalouse, refusant l'entrée d'entreprises étrangères sur ce marché. Et comme le volume de ses réserves pourrait lui faire perdre demain cette situation hégémonique, elle se prépare en rachetant des mines dans d'autres pays.
L'Europe, en revanche, a choisi de laisser jouer la libre concurrence, au risque de se retrouver bientôt démunie et dépendante.




-----

La solution qu'ils ont trouvé à court terme ? limiter la demande. (Comprendre : tout isoler et ne rien consommer).

C'est marrant tout de même "TOD" dès avant 2005 et jusqu'à ce qu'il ferme son site disait exactement la même chose : non, les énergies renouvelables ne sont pas une solution économique et géologique viable et non, elles ne remplaceront jamais les énergies fossiles.

The Oil Drum une source inépuisable d'apprentissages

(Jancovici a détruit "Manicore", cet outil pédagogique en français si magnifique....un acte politique.)

Bref, quelqu'un ré-invente le fil à couper le fromage mou ! 2005-2017, 12 ans de n'importe quoi pour en arriver à quoi ? À la même conclusion. Perte nette : 12 ans !  C'est long 12 ans sur une planète fatiguée...

Alors, les gars ? On attaque la Chine ? 

Trump doit avoir 5 ans de pétrole de schistes devant lui pour créer des emplois et suffisamment de $ pour se fournir en Arabie. Et ensuite ? Il guerroie en Chine et en Afrique ? 

Les guerres du manque. Juste maintenant. L'uranium est en déplétion ce qui va accélérer la fin du nucléaire. Ce ne sont pas les "écolos" qui mettront un frein au nucléaire civil mais bien le prix et l'extraction de plus et plus difficile de l'uranium. 

Les guerres pour les restes sont derrière nous. 



Twin peaks 


Soit il n'y a plus assez de ressources soit il y a trop d'humains. :)

La bonne nouvelle ? Grâce à toutes ces radiations et empoisonnements chimiques cumulés nous allons muter, peut-être nous nourrirons-nous de "prana" ?

L'on se nourrit bien des billevesées de Mr Musk, alors ?! 

7 commentaires:

  1. Musk a tout prévu : grâce à son interface homme/machine, plus besoin de pétrole ou de métaux rares, nous serons tous des super (z)héros !! lol !

    http://www.futura-sciences.com/tech/actualites/intelligence-artificielle-neuralink-elon-musk-veut-fusionner-humains-machines-66830/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il serait avisé de se mettre un électrode dans l..

      Supprimer
    2. Oreille pour tester sur son çerveau.

      Mais tu avais compris ! :)

      Supprimer
  2. Les promesses des bonimenteurs de la hi-tech qui n'engagent que ceux qui y croient :

    - Hyperloop (du même Musk) qui devrait se nommer Hyper-entouloupe.

    Principe : faire le vide dans une sorte de pipline géant pour pouvoir y voyager dans des wagons à des vitesses hypersoniques sans frottement de l'air.

    Problèmes : Une chambre a vide doit resister à la compression par l'atmosphère. Cela implique une structure bien plus épaisse qu'un pipeline classique : Les ferrailleurs, pour detruire des camions citernes, font vide dans la citerne qui s'applatit comme un crêpe. Pas bon ça.
    Là, c'est d'un tube sous vide long de centaines de km. Bonne chance.
    En plus il doit resister aux forces et vibration d'un engin qui se balade à l'intérieur à des vitesses supersoniques. Au moindre virages, il y aura des pressions de plusieurs G sur les parois internes.

    Réalité : Concorde n'a pas de successeur. Pourquoi? Parce que le rapport coût/gain de vitesse n'est pas viable économiquement. Or le Concorde faisait ça sans autre infrastructure que deux aéroports classiques.
    Bref ce truc ne sera jamais exploitable économiquement si jamais on arrive à résoudre les obstacles techniques (ce qu'on ne fera pas).

    - Autoroutes et routes solaires. Escroquerie qui est relayées en France pas Segolène Royale laquelle 'investit' fièrement une part de nos impôts dans cette chimère idiote.

    - Principe : remplacer le bitume par des panneaux solaires.

    - Problèmes pour les routes : Le verre c'est pas l'idéal comme revêtement de chaussée, ni en terme d'efficacité (en principe on aide les voitures à rester sur la route) ni en terme de coût : l'asphalte c'est du gravier enrobé de bitume, coût du gravier : pas cher, et le bitume est un résidut de la distillation du pétrole.

    - Problèmes pour produire de l'electricité : Le rendement des panneaux solaires est déjà minable en conditions idéales (bien orientées face au soleil, sans ombres, et derrière une vitre propre et pas rayée).
    Posés à plat, sous l'ombre des arbres, ouvrages, batiments, voiture, feuilles mortes, crasse, usure etc. le rendement s'effondre de minable à nullissime.
    Il faut aussi eviter que l'eau entre dans les panneaux, ce qui est facile avec des panneaux inclinées qu'on laisse tranquilles sur un toit, mais pas trop si il sont à même le sol et torturés par des voitures.

    Bref de la connerie concentrée.

    - L'immortalité dans moins de 50 ans. Vendu par un escroc dont je ne ferais pas la promo et qui a été invité sur toutes les TV pour vendre son bobard. Ex médecin urologue, il se fait passer pour neurologue (manque de neu mais pas de neuneu.) Evidemment il n'a pas le moindre début de preuve scientifique pour etayer ses spéculation ubuesques mais ce n'est pas grave car les journalistes ne lui en demandent jamais aucune.

    Bref, on est dans l'époque de l'escroquerie légalisée. Dans les universités US on encourage les étudiants chercheurs à lever des fonds sur des projets comme un dipositif supposé extraire l'eau de l'air avec juste la force du vent pour résoudre les problèmes d'aridité dans le monde. Sauf qu'un calcul de première années de DEUG montre que c'est irréaliste : Sauf dans un environnement tropical humide, il n'y a ni assez de vapeur d'eau ni assez d'energie pour que ça fournisse autre chose qu'une quantité anegdotique d'eau. Et dans les zones humides, ben, c'est pas l'eau qui manque.

    On a aussi le système pour respirer sous l'eau en extrayant l'oxygène des molécules d'eau qui a escroqué des centaines de gebs sur indigogo (bien nommé).

    Bref, l'es roquerie est devenue une forme nomale du capitalisme.


    Le règne de l'anomie, c'est le règne du père du mensonge.

    Géocédille


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle synthèse sous forme de résumé.

      Merci Géocédille ! Et bravo comme de coutume !

      Supprimer
    2. L'empire américain ne repose depuis le début que sur l'escroquerie. Hollywood généralisé...

      Supprimer
  3. http://www.usinenouvelle.com/article/video-la-premiere-mine-sous-marine-demarrera-en-2019.N519419

    "Des engins miniers géants tout de blanc vêtus, raclant le fond de la mer de Bismarck, au large de la Papouasie Nouvelle-Guinée, pour en extraire l’or, l’argent et le cuivre."

    Si on ne parle pas d'environnement, on comprend mieux pourquoi la France ne doit pas lâcher un pouce de son domaine maritime qui est le premier du monde.

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.