lundi 27 mars 2017

Imprimante 3D : un avion de guerre dupliqué

Avec l’impression 3D, il sera possible de faire voler un avion de chasse de la Seconde Guerre Mondiale
Source



Si le temps n’avait pas manqué, l’armée de l’Air aurait sans doute été en mesure d’infliger de plus lourdes pertes à la Luftwaffe pendant la campagne de France de mai-juin 1940. Il aurait en effet suffi de quelques mois pour voir entrer en service l’avion Dewoitine D551, un pur chasseur crédité – sur le papier – de performances largement supérieures à celle du Morane-Saulnier 406, du Curtiss H.75 ou encore des D510 et D520. Il est prévu d’exposer le D551 à l’occasion du prochain salon du Bourget. 



----

Et quand l'Arabie Saoudite aura choisi d'investir dans les imprimantes 3D elle cessera de nous acheter des avions de guerre. 




C'est pour toutes ces raisons technologiques que les "maîtres" développent des armes nouvelles.

La bonne nouvelle ? Toi aussi tu pourras t'imprimer ton arme létale dans ta cuisine ! 

7 commentaires:

  1. Toi aussi, imprime ton pistolet !!

    https://www.youtube.com/watch?v=vlruikjjcK0

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'investis je ferai fureur dans mon quartier !

      À moi les vacances de rêve ! :)

      Supprimer
    2. Sans rire, on peut véritablement le faire :

      http://www.numerama.com/tech/132256-un-revolver-a-8-coups-imprime-en-3d.html

      Drôle de société qui t'interdit quasiment d'acheter un Opinel et qui te permet d'imprimer ton flingue à la maison !!

      Supprimer
    3. Ensuite il ne faut pas se demander d'où vient l'impression qu'on ne sait plus où on habite... :))

      Supprimer
  2. NON, j imprimerai un faux VISA pour aller en algérie...

    ORTHO

    RépondreSupprimer
  3. Ce qui coûte cher dans l'aviation, c'est l'ingeniering et la mise au point.
    La technique de construction en alu n'a las beaucoup changé et elle est vraiment si basique qu'on peut construire des répliques d'avion dans son garage avec trois fois rien comme outils.

    Voici comment on fait des nervures d'ailes en alu avec un maillet et des formes en contreplaqué :

    https://youtu.be/PUgXlYMLAkI

    Ce qui coûte cher dans la construction ce sont les moteurs, les instruments l'aluminium de qualité aéronautique et la main d'oeuvre.

    L'imprimante 3d ne fait que remplacer une partie de la main d'œuvre mais je ne suis pas sûr que ça soit rentable, vu le manque de fiabilité des ilprimantes actuelles.

    Sinon, construire des repliques dont on a les plans pour faire la découpe de l'alu (au laser ou au jet d'eau) ça se fait avec un maillet, du contreplaqué, une riveteuse pneumatique.

    https://youtu.be/PUgXlYMLAkI

    Géocédille

    RépondreSupprimer
  4. Ce qui coûte c est ce qui est menacè et disparaît, la compétence.

    Le bon matériau de la bonne nuance et la bonne soudure au bon endroit.

    J'ai depuis mon site, proposè à dassaut de tripler leur production en créant une université où ils auraient formé des enseignants et des jeunes, aux métiers de l aéronautique, en démontant et mettant à niveau des Mirages en fin de carrière ( prix d un mirage de gratos à 5000 € pièce).

    J'ai chiffré le programme salaires, jusqu aux assurances sur le slocaux et personnels.

    Le coût : Location des hangars et assurances, le financement se faisant par l aloi de la formation continue, pas un centime à sortir. Si vous avez fait un tour sur usinenouvelle, vous verrez qu ils font l inverse et nous serons à cout de TOUT très vite..

    ORTHO

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.