samedi 25 mars 2017

Erdogan purge ses ressortissants vivant en Europe.

Désarrois et Consternation ....

Erdogan commence à invalider les passeports des ressortissants turcs vivant en Europe.

Des ressortissants turcs résidant en Europe ont déclaré que leurs passeports étaient révoqués par l'administration Erdogan.

Source

Les Turcs qui vivent dans des pays européens, en particulier ceux qui sont opposés au Président Recep Tayyip Erdogan, ont vu leur passeport annulés.

Les Kurdes, Alevis - une branche de l'islam chiite - et les partisans du prédicateur Fethullah Gulen (opposant), ont été ciblés par les autorités turques qui les ont empêchés de retourner dans leur pays d'origine. Un homme de 33 ans aurait été convoqué à l'ambassade en Allemagne pour renoncer à sa citoyenneté turque et afin qu'il puisse prendre officiellement la citoyenneté allemande.

Dans les consulats turcs dans les villes de Hanovre et d'Essen, on a même parlé de violents affrontements à l'intérieur du consulat.

Certains rapportent même qu'au début de l'année, plusieurs consulats ont invité des parents et des enseignants turcs à signaler aux autorités (turques) ceux qui critiquaient le régime d'Erdogan dans les écoles.



-----Très bien. Des turcs vont se retrouver apatrides. Noté. Il fait la montante....

10 commentaires:

  1. faire la montante ???
    C'est une sacrée stratégie, ils bloquent les turcs en Allemagne et aide ainsi à la guerre civile en Europe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Très très fort !

      Merci Brebis, je t'embrasse !

      Supprimer
    2. En septembre 1955, les services secrets turcs ont fait exploser une charge à côté de la maison natale de Mustafa Kémal à Thessalonique, en Grèce, et ont accusé les Grecs de cette offense à l'honneur du "père de tous les Turcs" et ont organisé des représailles en Turquie contre les turcs d'origine grecque.

      Des camions ont amené a Istanbul des mineurs de fond depuis les régions minières de la Turquie, on les a armés de gourdins et deversés sur le quartier grec d'Istanbul.

      Le pogrom été plus violent que la nuit de cristal organisé par les nazis contre les Juifs allemands. Toutes les boutiques grecques ont été ravagées et incendiées. Les maissons pillées, les gens tabassés, les prêtres exécutés avec la torture du pneu enflammé passé autour du cou.

      À l'aproche du 10e anniversaire du pogrom anti-grec d'Istanbul, en 1964, les services secrets turcs ont fait le tour des maisons et boutiques grecques de ce quartier et ont fait comprendre aux gens que dans les 48h leurs papiers turcs seraient révoqués et que s'ils étaient encore sur le territoire turc à ce moment, il seraient traités comme des ennemis.

      240 000 Grecs stanbouliotes, les derniers Byzantins, ont pris le bateau ce jour là pour la Grèce, laissant tout derrière eux. Les laisons néoclassiques du quartier grec sont depuis des squats, occupés par les Kurdes venus là après que l'armée turque ait détruit les village kurdes dans l'est du pays. Villages qui étaient Arméniens avant le génocide de 1915.

      Géocédille

      Supprimer
    3. Le pogrom d'Istanbul de septembre 1955 sur wikipédia.

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pogrom_d'Istanbul

      Déporter les populations et violer collectivement leurs droits, ou les utiliser contre les autres pays en organisant des exodes comme la migration massive de ces dernières années, ont toujours fait parties des 'options' que les autorités turques se sont permise d'utiliser.

      La diplomatie turque se base sur le rapport de force.

      Géocédille

      Supprimer
    4. Merci Géocédille de nous faire découvrir ces pans d'histoire inconnus.

      Supprimer
    5. Je ne sa is pas tout ça, Géocédille ! Merci !

      Je répète ce que dit Zwyn mais ça vaut la peine !

      Incroyable !!!!

      Supprimer
    6. Je t'en prie Zwyn.

      Pour bien comprendre à qui on a à faire, ce pogrom à été planifié par les services secrets Turcs, organisé par le gladio, lequel est infiltré partout en Europe, et amplifié par la presse turque de l'époque.

      Tous les protagonistes turcs de l'attaque sous faux drapeau à Thessalonique et en turquie même sont connus et la Turquie n'a jamais presenté ni excuses ni regrets. Au contraire Erdogan veut raser l'ex-quartier grec pour effacer tout souvenir de la présence grecque à Constantinople bien que les propriétaires des maisons sont encore vivant et en exil. J'en connais personellement.

      Les slogans criés pendant le pogrom étaient "morts aux infidèles (gavours en turc)!", "Massacrons les traitres Grecs!" "À Athènes et Thessalonique!" mais aussi "A bas l'Europe!"

      La presse turque a plublié des 'poèmes' dans lesquels il était question du plaisir de fracasser les crânes des gavours (infidèles) contre les rocs.

      Pendant le pogrom on baissait le pantalon des hommes pour voir s'ils étaient circoncis et les émeutiers leur coupait prépuce au couteau. Les femmes étaient violées, mais aussi un grand nombre d'hommes. Il y a eu 16 morts (dont un Arménien).

      4348 boutiques ont été détruites, 110 hotels, 27 pharmacies, 23 écoles, 21 usines et 73 églises, la pluspart d'époque médiévale ainsi qu'une synagogue.

      Géocédille

      Supprimer
    7. Ça fait peur car on comprend ce qu'il risque d'arriver même si la forme s'adapte...

      Supprimer
    8. Merci Wendy.

      Je n'en parles pas pour jouer la carte victimaire comme le font d'autres communautés. Les Grecs ne ressassent pas ce genre de malheurs, n'exigent aucun traitement de faveur et bénissent leurs oppresseurs comme l'a commandé le christ.

      J'en parle pour expliquer pourquoi les zélites européistes ne savent pas gérer les Turcs.

      La population grecque d'Istanbul était protégée par le traité de Lausanne, signé par la Turquie et dont les puissances Européennes étaient garantes.

      Résultat? Rien. Personne en Europe n'a réclamé que la Turquie laisse les Grecs d'Istanbul revenir chez eux. La Turquie n'a souffert d'aucune conséquence diplomatique et a intégré l'OTAN sans sourciller.

      Le gladio turc a été utilisé sans honte par la CIA pour ses sales besognes en Italie et en Allemagne.

      Aujourd'hui on constate la même chose. Erdogan menace ouvertement de terrorisme les Européens tout en utilisant les migrants, les réfugiés, ainsi que les Turcs d'Europe comme des armes politiques sans aucune considération pour les droits de l'Homme ni pour la souveraineté des pays.

      Et on lui envoi du fric par millions d'€ dans l'illusion de le calmer.

      Je peux l'affirmer, le flux de migrants a repris dès les premiers beaux jours sur la ler Egée. Il y a déjà des dizaines de noyés et des milliers de nouveaux arrivants. Merkel est une grosse naïve et personne en Europe n'a assez de couilles pour frapper du poing sur la table.
      Ils ont pris des sanctions contre la Russie car ils savent que les Russes sont civilisés et se maîtrisent. Il n'y aura aucune sanction contre la Turquie car il en ont la trouille.

      Cette crise va couler l'UE. Les Balkans ne peuvent pas gérer le flux de migrants. La Grèce est ruinée et la Serbie est en ruines.
      Si le reste des pays de l'UE joue les autruches les pays Balkaniques seront contraints d'ouvrir des filière d'exode officieuses vers le nord où les migrants veulent aller et feront un bras d'honneur aux pleurnicheries des faux culs qui comme Merkel ont fermé leurs frontières après avoir invité les migrants à venir

      Géocédille

      Supprimer
    9. Gladio :

      https://changera.blogspot.fr/2016/07/gladio-larmee-secrete-de-lotan-en-europe.html

      Merci à nos "amis" Anglo-Saxons !

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.