lundi 27 mars 2017

Colocation : pour les vieux salariés.

Il y a désormais plus de salariés en colocation que d'étudiants.


La proportion des 18-25 est toujours très forte, mais elle recule rapidement sous la poussée des plus de 30 ans, voire plus de 40 ansSource


(Quand je vous disais ce matin que les USA et leurs statistiques restaient un bon indicateur ! ;)
D'après la dernière enquête du site Appartager, spécialiste de la colocation, la France compte pour la première fois plus de colocataires salariés que de colocataires étudiants.
ils représentent désormais 45% des colocataires en France, contre 40% pour les étudiants, et 1% pour les retraités.
 le budget prévisionnel des colocataires est en baisse. Mais le loyer moyen d'une colocation étant de 463 euros (stable par rapport à 2016), l'écart se ressert.
42% des colocataires admettant ne pas avoir les moyens d'habiter seuls.
 La part des CDD dans les embauches dépasse aujourd'hui les 80%, un record. En 2001, cette proportion était de l'ordre de 66%.
(Sur ce graphique on voit aussi que les parents ne peuvent plus payer une coloc à leurs enfants...)

---- en clair, des vieux fauchés et épuisés par leur travail précaire partagent la salle de bain, les lieux d'aisance et le réfrigérateur dans la promiscuité éreintante d'un appartement aux "proportions étudiées". 
Quelque chose de positif qui m'a beaucoup plu, pour finir. C'est l'aménagement de 20 mètres carrés, optimisés par les russes.

À mon sens c'est une réussite autrement plus fonctionnelle que "l'optimisation de l'espace" proposée par TouKaka.




Réellement, je conserve ce plan qui m'a séduite !