lundi 27 mars 2017

Certains "jeunes" ont 40 ans.

devenir «adulte» c'est être autonome et responsable. 

Aujourd'hui, les millénaires (les 20-34 ans) ont redéfini le mot« adulte ».

Ils « s'auto-identifient » adultes une fois qu'ils ont «quitté la maison de leurs parents, qu'ils ont un emploi et qu'ils paient leurs propres factures».  
Le souci ?  La moyenne d'âge pour s'auto-identifier en tant qu'adulte est de 30 ans. 
Sachant que moitié est plus âgée et que l'autre moitié est plus jeune.



Ainsi, certains millénaires ne se considèrent pas « adultes » avant 40 ans. 

Selon une nouvelle étude d'Abodo, une moyenne de 34,1 pour cent des millénaires aux États-Unis vivent chez leurs parents. 
 Selon Elite Daily, «les millénaires se profilent comme étant la plus grande force de travail de tous les temps», constituant 36 pour cent de la main-d'œuvre, (d'ici 2030 ce nombre devrait augmenter à 75 pour cent) avec environ 80 millions de millénaires aux États-Unis.  

Ils représentent la plus nombreuse génération vivante.

Selon l'étude de Abodo quelle est la raison de tant de millénaires aux foyers parentaux ?
-Ce sont les «loyers trop élevés» et l'étude ajoute que les millénaires ne gagnent pas autant que leurs parents quand ils étaient le même âge. 
-De plus, les salaires n'augmentent pas au rythme des loyers. 




Ça c'est le côté face. Côté pile il y a tous ceux qui pensent que les "snowflakes" ne sont pas adaptés au travail et à ses règles et préfèrent rester chez leurs parents par convenance personnelle.

Donc on se retrouve avec des "jeunes" (variqueux et pré-menauposées) qui n'aiment pas se lever le matin à 6h, surtout l'hiver. 

Vous allez me dire "oui, mais tu prends toujours l'exemple américain". Je vous répondrai "eux, font des statistiques et des études qui n'ont pas vocation à rester secrètes comme en France".

Je pense bien évidement qu'il y a des nuances, voir de grosses différences avec nos "djeuns" à nous.
Mais cela donne une tendance occidentale. 

Attali aurait tort ? Ce ne sont pas les vieux qui coûtent, mais les jeunes ! Les jeunes de 40 ans ! 

MDR !!!!! Je pense au vieux de 60 ans qui fait ses courses pour son gamin de 40 ans... Il risque pas de faire de vieux os, le vieux ! Chaque âge a ses plaisirs. Je plaisante mais, bon, quid des parents ? 

Sans parler des problèmes psychologiques induits et de l'âge auquel on fait le premier enfant...
Bonne chance aux primipares de 40 ans ! (Taux de natalité en chute, évidence). 

Je vous laisse toutes les sources. 

Source 1Source 2Source 3Source 4,  Source 5Source 6


2 commentaires:

  1. C'est cyclique, un cycle de 80 ans. Là les USA vivent une fin de cycle comme celles qui ont précédé la seconde guerre mondiale, la guerre civile, etc. Ce type de génération est nommée la génération "artiste".

    Le futur évènement pointe semble-t-il vers 2019-2020 ou 2017-2021 selon qu'on se base sur la géopolitique, l'économie et autres. L'Europe en est au même point. On verra à quelle sauce on sera mangés mais on commence à s'en douter.

    Ortho parlait d'une cabane dans un grand jardin, il n'a pas tort. Certains, dont moi, se préparent depuis longtemps. Fuyez les grandes villes pauvres fous !

    RépondreSupprimer
  2. Wendy, se moquer des conséquences de tout un ensemble catastrophiques de mesures et influences politiques économiques sociales sanitaires éducatives ect, n'est a mon sens pas le bien venu.

    La génération tanguy rejoint la génération boomrang, ces situations ne sont PAS des choix, mais des conséquences de ce que tu dénonces quotidiennement sur ton blog.

    RépondreSupprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.