samedi 4 mars 2017

Afrique du Sud : expropriation des blancs sans compensation.

Le président de l'Afrique du Sud, Monsieur Zuma met son pays en «risque de guerre raciale».


Il exige que les terres possédées par les «occupants» blancs soient reprises sans compensation.

Jacob Zuma a appelé à la modification de la Constitution pour cette réforme agraire.
Il a appelé à l'unité entre les partis noirs afin de réussir son entreprise.

Un autre politique Sud-africain a appelé les Africains à réclamer la terre des "voyous hollandais".

Le président sud-africain Jacob Zuma a directement appelé les législateurs à aider à saisir les terres appartenant à des Blancs sans compensation pour rétablir des modèles «pré-coloniaux». 

Zuma a parlé de ses arrière-grands-pères, dont les terres avaient été confisquées. Il a dit:

 "Il est maintenant temps d'agir. Le temps de parler ou d'écrire est fini."




---- comme toutes les guerres, celle-ci aussi est une guerre de territoire, civile ou pas, raciale ou pas. 
En Europe nous aurons des guerres de territoires. C'est logique et inévitable.

Elles ont déjà commencé. La démographie est une arme. La propagande aussi. Quand ces armes ont produit leurs effets, viennent les armes de feu et de sang. 



29 commentaires:

  1. Zuma nimal est un gwand malade waciste et débile. Il va faire de l'afs un pays du tiers monde s'il continue ou les gens crèveront la dalle et voudront regagner l'Europe vers les méchants blancs wacistes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parie que les feujs sont derrière toussa encore...

      Supprimer
    2. en france il y a grace a (entre autres sarkozy et hollande 10 millions de pauvres)qui lorsqu ils regardent la 5 et la 7 ieme chaine sont heureux de voir des emissions midi et soir ou les presentateurs s empifrent bien la gueule(certainement pour les narguer)vous avez cree un bete il va falloir assumer.que les noirs veulent recuperer ce qui leur appartient est logique mais qu ils laissent les pauvres( au sens propre )blancs tranquille car ils sont traites comme eux.d ailleur si ceux qui se sont accaparer toute l afrique et bien d autre pays ils rectifiraient tout de suite au lieu de vouloir continuer le chaos qu ils fabrique.

      Supprimer
    3. t. Kemi Seba.

      Supprimer
    4. La c'est trop fort.

      Il se trouve que Sankara est le seul homme politique au monde que j'ai soutenu.

      Avant sa liquidation par Mitteu, et sur le campus de Grenoble, je faisais partie de l'association des amis de Sankara avec mes amis burkinabé.

      On organisait des tournois de boules avec Zouk partie après.

      On y croyait.

      J'avais gagné en doublette avec Guy G, fils du Ministre des sports au Congo.

      Une tenue burkinabé traditionnelle.

      Son frère et lui avaient été casés à sc po par le papa, ils gèrent maintenant la fortune qu'il avait détourné de son ministère. Les fistons gèrent un mall avec un bulding au-dessus à Montréal.

      Quand mitteu a buté Sankara, il a buté l'Afrique.

      Peu après, je faisais partie du groupe de recherche en économie à Grenoble qui préparait la chute du mur en initiant les économistes de l'est aux subtilités de l'enculade libérale.

      En 1987 !

      Think of that !

      Je dédie ce post à tous mes potes africains qui m'avaient surnommés l'africain blanc sur le campus : Sam le guinéen, Diouf et Housman les sénégalais, la délicieuse Aram, physicienne atomiste qui construit des panneaux solaires dans son bled, Pré, les frères Ganga, Jean Didier de Kin, les frères Sangaré du Libéria, dont le grand père a été le premier président, Jean Placide du Cameroun, tous les antillais, dont Fred, parti trop tôt, les mecs de Steel Pulse avec lesquels j'ai fumé des péts longs komak, Peter de Jamaïque, Mohammed le marocain, mes copines de Zouk de Guyane, Philippe du village Kaye, boite sordos où trépidaient les rythmes de Brazza, les sapeurs, les fumeurs, les zoukers et les buveurs.

      Et c'était pas des crevards !

      C'était avant qu'SOS racisme ne sauve le racisme.

      Une autre époque.

      Nous les heureux élus !

      Tof

      Supprimer
    5. Incroyable ! Oui, trop fort !

      Et oui, comme c'est affligeant que SOS racisme fit renaître le racisme !!!!

      Triste. Sankara, un homme d'état dans la dignité loin de la haine, toujours dans l'analyse.

      Un homme rare. Toujours pertinent aujourd'hui.

      Le système () les a tous liquidé. Il était une voix et une voie pour l'avenir de l'Afrique, il était loin de la haine et proche du respect des peuples.

      Donc....

      On l'a tué.

      Ce que je remarqué aussi c'est qu'il semble que le moule soit cassé.

      Ils se cachent où ses successeurs européens comme africains comme asiatiques, etc... ?

      Supprimer
    6. Derrière leurs écrans à commenter l'actualité !?

      Dans les catacombes !?

      Butés au fond des chiottes !?

      A Montréal à gérer les fonds détournés par papa ?

      Un des mes potes, Moussa S, était littéralement fou en voyant ce que faisait son père, haut fonctionnaire au Sénégal.

      Chasses au fric par marabouts et gris-gris interposés !

      Un autre pote, en doctorat de philo, avait été guerroyer contre le sorcier du village pour récupérer les terres de ses parents spoliées par le Saint Homme.

      Il l'avait emporté par 10 gris-gris à 8.

      Tof

      Supprimer
    7. Oui. Nous sommes tous épuisés.

      Nous ne nous rendons pas mais nous ne savons que faire, comment nous retrouver, comment nous faire entendre,...

      Nous sommes dispersés, brisés en mille et un éclat.

      Nous transmettons comme nous pouvons...

      Supprimer
  2. J'ai par devers moi un excellent livre de Victor Ellenberger "la fin tragique des bushmen", 1953, préfacé par Breuil et agrémenté de photos de pétroglyphes.

    D'abord, les pétroglyphes bushmen sont à pleurer de beauté. Leurs troupeaux de gazelles sont vivantes sur les parois. Emotions, connexions !

    Les bushmen sont les habitants originels de cette partie de l'Afrique.

    Au milieu du XVIIIème siècle, les tribus zoulous sont descendues du nord, pendant que dans le même temps les hollandais s'installaient au sud.

    Finalement, ils se sont entendus pour massacrer les bushmen.

    La terre australe d'Afrique appartient aux bushmen.

    Les blancs et les zoulous sont des colons à égalité.

    Les zoulous d'ADS n'ont pas plus de droit sur ces terres que ma cousine de Montreuil, en tout cas pas plus que les colons français en Algérie en 1830.

    Ils se sont comportés comme des barbares.

    Des sauvages génocidaires.

    Ce petit post est dédié aux bushmen, les plus vieux HOMMES d'Afrique que blancs et noirs massacrent en toute impunité.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois te souvenir du film "les blancs sont tombés sur la tête"

      Un bush man qui parcourt la savane pour remettre son sac (je crois) à une blanche qui le fuit parce qu'elle en a peur....

      Très beau film, en fait. Le seul à ma connaissance sur les bush men.

      Un vieux film...

      Supprimer
    2. Qu'en est-il des aborigènes et du "temps du rêve" ? :)

      Quand on pense que maintenant ils sniffent du pétrole. La société de la consommation dégénérée a eu raison d'eux...

      Supprimer
    3. On se foutait de la tronche du grand Jacques (Chirac) avec ses arts premiers. C'était un tort. Dernier président français...

      Supprimer
    4. Le dernier président français est mort en 1970

      Supprimer
    5. Non, 1793 alors. :p

      Je ne comprendrais jamais l'amour pour le grand Charles. Monsieur drapeau blanc en 1916. Monsieur je vais à Londres parce que Pétain ne me donne pas ce que je veux.

      Si on voulait définir l'oeuvre de cet homme, cela tiendrait en trois lettres : égo.

      Tout tient à son petit égo. Rien n'a été réalisé sans son petit égo. Les gens s'illusionne sur le fait qu'au passage le petit égo du grand Charles pouvait être profitable un peu au français.

      Le général EGO. Il n'a jamais été général, en revanche il reste son petit égo et ceux pour qui il a travaillé.

      Croire qu'il a moins de responsabilités dans la destruction de la France que d'autres me fait bien rire.

      L'image c'est bien. Les faits c'est mieux.

      Supprimer
    6. Les aborigènes on les a tous tué.

      Ceux qui restait on les a décimé. Donc : leur si riche étonnante culture, leur langue ... Sont à jamais perdues....

      En 1984 :

      10$ le scalp d'un homme aborigène
      5$ celui d'une femme

      Dans la LOI australienne.......!!!!!!!!!!

      Que cela se sache.

      Supprimer
    7. En 2000-2001, seul un....américain avait pris la peine de commencer à apprendre la langue aborigène pour juste "comprendre" et tenter de sauver ce qu'il restait des traditions...

      1 américain... 1 humain...1 seul....!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
  3. je ne sais pas si avec des milliers d annees de plus les gens s entendraient.peut etre que si ont leur laisse assez de temps ils seront assez cons pour detruire la terre et tout ce qui est dessus.

    RépondreSupprimer
  4. je ne sais pas si avec des milliers d annees de plus les gens s entendraient.peut etre que si ont leur laisse assez de temps ils seront assez cons pour detruire la terre et tout ce qui est dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les êtres humains s'adaptent avec le temps à leurs milieux en développant technologie, art et culture pour survivre. Leur génétique s'adapte aussi au fil des millénaires. Chacun de nous sur cette Terre est issu de la meilleure sélection qu'il soit. Nous sommes par définition tous les meilleurs.

      Ça dérape quand l'humain change de région en masse. C'est assez évident, non ?

      Supprimer
    2. ça ne fait aucun doute, ils y arriveront !!

      Supprimer
    3. L'humain un virus ? Il detruit tout et repart ailleurs redetruire. Faut un antidote pour sauver ce monde des humains.

      Supprimer
    4. L'antidote à Satan, c'est le Christ.

      Supprimer
  5. sa finira comme au Zimbabwe ils supplieront les blancs de revenir .

    quand a Julius malema le génocidaire anti blanc devine qui sont ses principaux donateurs ? il a même incité ses supporters sur twitter a ne surtout pas leurs faire du mal .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as une source ?

      ;)

      Oui, comme au Zimbabwe mais en plus saignant...

      Supprimer
    2. Israël est son principal donateur...comme de par hasard...

      Supprimer
  6. Malema n'est qu'un dégénéré criminel, voleur, violeur, raciste (ben oui Dieudo! qui voit que des blancs wacistes) qui reçoit ses ordres et son fric de Tel Aviv...qui se ressemblent s'assemblent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fatigues tout le monde QS avec ton antisémitisme débile

      Supprimer
    2. Antisémitisme, ça veut rien dire chez moi...

      Supprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.