lundi 13 février 2017

Spoliés et nomades.

Doug Casey, le fondateur de Casey Research :
"Aux Etats-Unis, la propriété privée disparaitra de notre vivant".

de quelle façon l'argent falsifié est utilisé par l'élite ? comme un braqueur utilise une arme : pour s'emparer des biens d'autrui.

L'explication par l'analogie  du ticket de parking :
"Vous laissez votre voiture dans un parking. On vous remet un ticket. C'est une forme de monnaie. Ce n'est pas de la richesse réelle, mais il la représente : en l'occurrence, votre voiture.
A présent, imaginez que le parking imprime des tickets supplémentaires. Il augmente la 'masse monétaire'. Il se peut même que cela dope temporairement l'économie, car les gens pensent qu'ils sont plus riches et peuvent dépenser davantage. Il se peut que plusieurs personnes pensent être propriétaires de votre voiture.
Bien entendu, il n'y a qu'une seule voiture, en l'occurrence. Mais les gens du secteur financier qui impriment les tickets peuvent les utiliser pour s'emparer de votre voiture."
Ils peuvent utiliser le même système pour vous prendre votre maison... vos actions... et vos obligations. Ce serait une révolution cachée. La propriété privée disparaîtrait globalement. Elle deviendrait la propriété de l'élite du Deep State, qui contrôle le système.

Avec de l'argent gratuit, on peut tout acheter !


Cosette. [les misérables créent les miséreux].


Il se peut que les compères du secteur financier aient déjà des prétentions sur votre maison. Mais la plupart des maisons sont financées par des prêts immobiliers. Les banques vous prêtent le même argent falsifié que celui que la Fed utilise pour acheter des actions.

Lorsque les banques accordent un prêt, elles créent des dépôts sortis de nulle part, à l'aide des touches d'un clavier d'ordinateur et de rien d'autre.

Elles n'ont jamais gagné cet argent. Mais vous le leur empruntez... achetez la maison... et remboursez la banque. Si vous ne payez pas, la banque saisit la maison et la revend à quelqu'un d'autre.



[Hector Malot. 



La plupart des propriétaires de maison ne la possèdent jamais. Ils la louent simplement aux banques... en payant un crédit toute leur vie pour avoir un toit au-dessus de leur tête et un écran plat dans le salon.
Mais attendez. Ils payent également des taxes foncières. A Baltimore, les taxes nous coûtent désormais aussi cher qu'un loyer il y a quelques années.

Même nos voitures sont souvent louées ou financées [à crédit], désormais. Nous parlons de "nos" maisons et voitures. Mais bon nombre ne nous appartiennent pas plus qu'un vélo de location.
Elles aussi, appartiennent aux banques : le bras armé financier du Deep StateSource

----- de la même façon et pour les mêmes raisons que la "dette" n'existe pas, nos "propriétés" sont une vue de l'esprit.

Bientôt nous irons cul nu. Il est temps d'investir l'Afrique, le seul continent où le port du pagne est conseillé. Le seul continent où il est possible de se nourrir des fruits de la nature sans y laisser sa peau et qui ne nécessite pas d'investir 30 % de ses revenus dans le chauffage. 

Je ne plaisante pas vraiment. ....

2 commentaires:

  1. Bientôt nous irons cul nu. Il est temps d'investir l'Afrique, le seul continent où le port du pagne est conseillé. Le seul continent où il est possible de se nourrir des fruits de la nature sans y laisser sa peau et qui ne nécessite pas d'investir 30 % de ses revenus dans le chauffage. "

    Beau cliché ! Allez vivre en Afrique ! vous reviendrez en courant !

    RépondreSupprimer
  2. lire sur la kahal et vous comprendrez d'où vient ce principe.

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.