vendredi 17 février 2017

L'uranium appauvri c'est déjà 10% de la planète morte.


Tirs à l'uranium appauvri en Syrie. 2015. Sur un convoi de transport de pétrole.

Source en anglais. Le Pentagone niait puis a confirmé des milliers de tirs de cette nature.

Souvenez-vous, c'est le prix Nobel de la paix qui dirigeait les forces du bien, à l'époque.

Les Etats-Unis continuent d'utiliser des armes nucléaires, malgré les prohibitions et les risques. C'est de plus en plus difficlie à contrôler, car la plupart des opérations américaines sont clandestines.

 des obus ont été utilisés à la fois par des chars et des avions. On a utilisé des obus à l’uranium appauvri régulièrement en Syrie au cours des dernières années contre des objectifs blindés de l’Etat islamique.  On parle de plus de 100 000 obus. 

 L’armée américaine a commencé à les utiliser massivement durant la première guerre du Golfe en 1991, et sur d’autres théâtres d’opérations. On va dire lors de guerres «humanitaires» en Bosnie, au Kosovo, en Afghanistan, bien évidemment, massivement durant la guerre d’Irak durant le printemps 2003 de nouveau..


(Une frappe aérienne pour ton bien). 
Ces obus sont liés à la composante nucléaire et sont destinés à être testés un peu plus largement et s’inscrire dans les programmes d’armes nucléaires ponctuels polarisés «Mini nuke». 

Ces opérations servent de laboratoires aux avancées de l’armement américain.

Des rapports non-publiés de l’Organisation mondiale de la santé se sont multipliés depuis le début des années 1990, pour expliquer comment l’usage de ces armes répandait durablement pour des milliers, sinon des millions d’années de l’uranium dans les nappes phréatiques, dans les écorces, les végétaux... et évidemment produisait des maladies de malformation sur les enfants, des leucémies, des cancers et autres.

Il y a d’autres types d’armes prohibés par la convention de Genève, qui sont utilisés dans ce conflit, comme des armes à sous-munitions, toute une série d’armements prohibés qui avaient été utilisés largement par la chasse israélienne pendant les bombardements de civils à Gaza.

Source

-------- chiffres de 2011 ci-dessous. Où en est-on maintenant ? 

La pire contamination se produira bien sûr autour des théâtres de guerre, mais la région dans un rayon d'au moins 1000 miles (1610 kilomètres) fera face à une sérieuse contamination par 
de l'UA.  Un rayon de 1000 miles signifie une surface totale de 3,14 millions de miles carrés. Les deux cercles dans la carte couvrent une aire de 6,28 millions de miles carrés et, en déduisant disons 20% pour les zones qui se chevauchent, la superficie affectée nette est exactement de 5 millions de miles carrés. La superficie mondiale des terres couvre environ 57,3 millions de miles carrés, ce
qui sous-entend qu'en gros 8% de la superficie mondiale des terres est maintenant gravement contaminée. Plus les théâtres de guerre de Bosnie et du Kosovo, qui ont gravement affecté aussi les Balkans.


(Les zones rouges sont à éviter. Euphémisme. Carte de 2011.)


Source : Données sur la population, du CIA Fact book Source et beaucoup plus
Estimations de juillet 2005, CIA Fact book. 


Sachant que :


Un avion tire 2300 balles de 30 mm à la minute comportant 275 gr d'Uranium appauvri chacune.


 En 1 minute de tir un chasseur déverse pour autant 632,50 kg d'uranium. 

Si 365 sorties aériennes appauvries ont eu lieu durant toutes ces années "anti-ISIS" avec chacune 5 
minutes de tir alors 1154 tonnes d'UA ont été déversées. 

(2300 balles 30 mm/minute * 275 gr d'UA par balle * 365 sorties * 5 minutes de tir par sortie = 1,154E9 gr soit 1154 t).



........1154 tonnes d'uranium appauvri......

           

4 commentaires:

  1. L'uranium, sous toutes ses formes, c'est des malformations, des mutations génétiques imprévisibles et des tas d'autres maladies. Honte à ces savants fous qui ont mis dans les mains de psychopathes au pouvoir de tels armes.
    Sans oublier Fukushima qui continue de déverser la mort dans l'océan... Il ne faut donc pas s'étonner ensuite de la mort, par milliers, de poissons et autres cétacés s'échouant sur les plages du monde.

    Pour revenir un instant au sujets des guerres dans le monde, les Yankees ne sont jamais aussi forts que losqu'il s'agit de bombarder un pays. Dans un article du New-York Times, du 3 février dernier, un journaleux
    écrivait, je cite :
    «Prenant la parole en septembre dernier à Vientiane, la capitale du Laos, Barack Obama a mentionné un fait stupéfiant: que les États-Unis avaient, entre 1963 et 1974, largué deux millions de tonnes de bombes sur le pays, soit plus que le total lancé contre l’Allemagne et le Japon ensemble pendant la Deuxième Guerre mondiale. Cela fait du Laos, qui est légèrement plus petit que le Michigan, le pays le plus bombardé de l’histoire, a dit le président. Plus de quatre décennies après la fin de la guerre, les munitions non explosées tuent et mutilent encore des Laotiens, et Obama a annoncé qu’il doublait le financement américain pour les éliminer.»
    Dans ses nombreuses guerres d’agression, lorsque vient le temps de tuer, le gouvernement américain a été sans égal.
    La connerie humaine est sans limites !!! C'est affligeant.
    Les seules questions à se poser maintenant que nous sommes tous en chute libre; c'est combien de minutes, secondes avant l'impact au sol et avont nous un bon parachute qui va s'ouvrir avant l'explosion finale ?
    Encore merci Wendy pour ton blog qui ouvre nos consciences et nous permets d'échanger entre nous. Je sais aussi que nous sommes tous sur ce blog des belles personnes attristées au sort que les puissants et autres malades mentaux, trépanés du cerveau qui "gouvernent" (gardent le troupeau) nous réservent. Je suis vraiment désespéré. Courage à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai répondu sur ton précédent commentaire...bizzzous

      Supprimer
  2. que ce soit sous sarkozy et tout son gouvernement fillon ou hollande et tout son gouvernement macron hamon ces gens ont bien oeuvre pour le bonheur des pays qu ils ont detruit et des populations qu ils ont massacrees avec amour.et apres ce sera qui nous?bah c est possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est déjà nous... La Syrie est proche de l'Europe ...

      Mais effectivement, ça peut être nous directement sous les feux !!!!!

      Supprimer

Bon week-end à tous ! modération en place !

-------

Je détruis toutes les menaces ou injures. C'est donc normal de voir certains commentaires disparaître.

Je laisse cependant des espaces ouverts pour les grossièretés et autres gracieusetés, par exemple ici :

http://www.wendy-leblog.com/2017/08/qui-sont-ces-gens-qui-veulent-la-peau.html

Donc, pas de frustration possible !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.