mardi 7 février 2017

Le vote des riches pas si riches !

Melbourne interdit aux SDF de dormir sur les trottoirs , comme en Californie, LA, vient d'interdir aux travailleurs pauvres de dormir dans leur voiture (vieille tendance).

Il se créera des camps de pauvres, comme des camps de migrants. Ce seront des camps de sédentarisés de force, avec des papiers mais assignés à résidence.

Des territoires qui n'appartiennent à personne occupés par des gens à qui rien n'appartient.

La moitié de la population vit avec moins de 1 700 euros par mois pour une personne seule après impôts et prestations sociales, 90 % perçoivent moins de 3 100 euros. Le niveau de vie des couches moyennes se situe aux alentours de 1 700 euros.

 40 % de la population vit avec moins de 1 330 euros selon les données 2014 de l’Insee. 

Source

-----

le seuil de pauvreté vaut 761 euros mensuels (données 2014) pour une personne seule, 1 485 euros pour un couple sans enfant et 1 949 euros pour un couple avec deux enfants.

Les catégories populaires (à ne pas confondre avec les personnes pauvres comme c’est parfois le cas) rassemblent tous ceux qui touchent moins de 1 238 euros pour une personne, 2 414 euros pour un couple sans enfant et 3 219 euros pour un couple avec deux enfants. 




Les classes moyennes s’étendent de 1 238 à 2 225 euros pour une personne seule, de 2 414 à 4 389 euros pour un couple sans enfant et de 3 219 à 5 544 euros pour un couple avec deux enfants. Au-dessus de ces niveaux se situent les catégories aisées. 

Si l’on fixe le seuil de richesse au niveau du double du revenu médian, on devient riche à partir de 3 045 euros pour une personne seule, 5 940 euros pour un couple et 7 797 euros pour une famille avec deux enfants.
------

Mais d'où sortent-ils qu'avec 3000€ on est riche ? Mystère ! Un loyer à Paris c'est au bas mot 1300€ pour un deux pièces. On ajoute impôts, assurances, EDF, transports, etc... Que reste-t-il pour partir en vacances ? Sans loyer c'est plus de taxes et de travaux d'immeuble.

3000€ en province, oui assurément c'est confortable, mais pas dans les centres villes des grosses agglomérations.

D'où ma question : est-ce que les "riches de 3000€/mensuels" se reconnaissent dans les programmes de Macron ou de Fillon ?



Et subsidiairement on se rapproche de la question de la territorialité comme point de basculement et ancrage de l'exercice démocratique.

Décidément les humains désincarnés sont une pseudo réalité. 

1 commentaire:

  1. Définition absurde de la richesse.
    La richesse ne concerne pas le revenu mensuel mais le capital accumulé.

    Une famille qui touche 5000€ par mois et qui est locataire est plus pauvre qu'une autre dont le revenu est de 500€ mais qui est propriétaire quelques maisons, entreprises, terrains, actions...

    Géocédille

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.