jeudi 16 février 2017

Étang de Berre : pollution et sur-mortalité.

Les habitants de Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône, au bord de l'une des plus importantes zones industrielles d'Europe, souffrent davantage d'asthme, de diabète ou de cancer que le reste de la population française.

63 % des habitants de Fos-sur-Mer souffrent d'une maladie chronique.

Les affections respiratoires concernent près d'un adulte sur deux, et un enfant sur quatre dans la zone étudiée."Les habitants sont préoccupés par la qualité de leur environnement, les sources locales de pollution, et leur lien avec leur santé. Ils font la chronique d'une pollution devenue ordinaire, de débordements industriels qui se cumulent à d'autres formes d'exposition locale à la pollution", rapporte l'Anses.  Source



Les résultats montrent notamment une élévation de l'asthme cumulatif chez les adultes (15,8% de prévalence contre 10% en France), débutant le plus souvent à l'âge adulte. L'élévation des cancers est aussi significative, notamment chez les femmes de Fos et Port-Saint-Louis, qui à 14,5% ont ou ont eu un cancer, contre 5,4% des femmes en France. Les diabètes tous types sont présents chez deux fois plus de personnes (11,6% contre 6% dans le reste de l'Hexagone). 63% de la population interrogée rapporte au moins une maladie chronique (asthme, maladie respiratoire autre que l’asthme, allergie respiratoire autre qu'au pollen, affection dermatologique, cancer, maladie auto-immune, maladie endocrinienne et/ou diabète), contre 36.6% en France

Les pourtours de l'Étang de Berre sont occupés par l'une des plus importantes zones industrielles d'Europe. Les habitants du Golfe de Fos sont particulièrement exposés à la pollution générée par ses activités, entre la zone industrielle de Fos et celle de Lavera.


(Choliiiii mé...)


Dans le passé, des études menées dans la région de l'Etang de Berre ont montré une surmortalité liée aux maladies respiratoires. Une étude menée par l'InVS entre 2004 et 2007 a notamment révélé que les pathologies cardiovasculaires, les cancers des poumons, de la plèvre, et de la vessie comme les leucémies aiguës sont significativement élevés chez les hommes vivant autour de l'Étang de Berre.

------ spéciale dédicace au nigérians dans leur suie toxique, aux chinois dans leur brouillard, aux parisiens dans leurs particules fines, aux bordelais dans leurs pesticides, aux...

Je note, à cette occasion, que 37% des français souffrent, et ce où qu'ils résident, d'une maladie chronique........!!!!!

La pollution tuera la sécurité sociale tandis que les médecins enterreront les français. 

En même temps, pas besoin de sécu quand on est mort ! 
Vive les investissements dans les Pompes Funèbres ! 


8 commentaires:

  1. ET ENCORE, encore as t on arreté la centrale a lignite qui déversait feûis gardanne; sur pays d aicn, marseille et étang ! tenez vous bien 500 tonnes de poussières par 24 H.

    ORTHO

    RépondreSupprimer
  2. C'est quand même safe d'aller au camping Marina plage et de se baigner ? :calimero:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme du 16 à 09h30
      J'y ai residé en Mars l' année derniere pour le boulot . Mars : période creuse normalement . Ben j'appelle on me dit qu'il n'y a plus bcp de place mais bon on me loge .. Suis surprit par la réponse ... puis je débarque là bas . ET ô surprise , il n'y a effectivement plus grand place . 250 bungalows et tout ou presque est habité . Bigre je n'en crois pas mes yeux . Puis séjour allant je me rends compte que le camping est devenu un centre d'accueil pour migrants , hormis qqs italien et lituaniens qui bossaient sur mon chantier toutes personnes résidant la dedans était issue d'Afrique noire ou magrébine .
      JDC JDR . Alors OUI la pollution de l'étang de Berre est bien réelle . Pour l'autre ce n'est que du resucé , tout le monde là bas sait que tt ce qui les entoure est néfaste a leur santé , mais entre marasme éco est du boulot pour nourrir la famille , tous accepte et meurrent avant l'heure .

      Supprimer
    2. Merci pour la réponse... c'est charmant ta description. :-/

      Supprimer
    3. À Charlie :

      Ça ne m'étonne pas du tout du tout.

      J'ai vu le département du 77, une petite ville de banlieue relativement excentrée devenir noire africaine en ...6 mois !

      Nous n'avons pas de chiffres mais l'Afrique noire est en France, petite couronne et même , donc, grande couronne !

      Maintenant réquisitionner les campings en quelque sorte c'est "logique".

      Par contre, je les vois chez moi, en très proche banlieue et lointaine banlieue et je me demande ce qu'ils vont devenir.

      Il ne s'agit pas seulement d'avoir je caravane ou un logement il s'agit d'avoir une vie.

      Et je ne vois pas comment.... C'est extrêmement "bizarre".

      Que font ils ???????? Je vis dans un quartier africain, beaucoup travaillent, commercent, je dis travaillent c'est des boulots de 10h/semaine.

      Certains sont riches bien sur, ceux arrivés dans les années 90-2000-2010.

      Beaucoup travaillent à plein temps en banlieue, beaucoup.

      Mais ceux qui arrivent chaque jour depuis 2015 ne travaillent pas et croyez moi il y en a énormément.

      Je ne sais pas comment ils vont pouvoir se projeter dans un avenir.

      Ils ne parlent pas frančais pour beaucoup et ne font rien de la journée.

      Sérieusement : plaignez les !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
    4. Ils vont de Charybde en Fodé Sylla... :(

      Supprimer
  3. Le paraon mooutanneron au début de son septennat avait annoncè la fermeture des usines de berre, il n'était pas encore parti qu il autorisait une autre usine.

    !!!!!!!!!
    Homère disait que les peupliers avaient les racines dans l eau de la thalassa.

    Les peupliers .... avant poussaient les racines dans l eau de l etang.

    Tirez les conclusions.

    ORTHO

    Le seul moyen pour faire baisser les statistiques de chomage importer des gens !

    Leçon première de stratégie bancaire micronisèe...

    RépondreSupprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.