Le député néerlandais d’extrême-droite Geert Wilders, candidat aux législatives du 15 mars, a annoncé jeudi la suspension de ses «  activités publiques » dans l’attente des résultats d’une enquête sur un policier accusé d’avoir transmis des informations sur sa sécurité.
«  Une nouvelle extrêmement inquiétante  », a affirmé sur Twitter le dirigeant du Parti de la Liberté (PVV) : «  Jusqu’à ce que tous les faits soient connus au sujet de l’enquête pour corruption, le PVV suspend toutes ses activités publiques (la distribution de prospectus)  ». Selon la presse néerlandaise, la police a transmis ces informations à un «  groupe criminel marocain  ». Source
3) menaces de mort incessantes et bals de sorcières aux USA contre Trump :







C'est curieux cet appétit "démocratique" pour la mort, non ? C'est nouveau.
Dans le cas de Trump c'est tout à fait intéressant car c'est plutôt Obama qui serait à blâmer d'avoir quitté une Amérique aussi divisée et tellement agressive. Trump vient d'arriver, on lui mettra sur le dos ce qu'il mérite, mais encore faudrait-il qu'il survive jusqu'à devenir responsable de l'état de son pays. ;)