mardi 28 février 2017

Brexit et immigration

Source

Une carte des immigrés en Grande Bretagne. Leur accession à la langue anglaise et leur géographie d'implantation.



Certaines zones anglaises ont un taux d'implantation des immigrés qui représentent 50%  de l'ensemble de la population (en bleu foncé).

Certaines populations ne parlent pas l'anglais. En premier lieu, les femmes nées au Bangladesh, au Pakistan, en Chine et en Somalie.

Ce qui entraîne un phénomène logique de communautarisme.

Toute l'Angleterre est concernée, les zones géographiques les moins peuplées par les immigrés en comptent au moins 20%.


7 commentaires:

  1. A quand une carte comme ça pour la France ? ;)

    RépondreSupprimer
  2. Les Anglais ont bien foutu leur merde en Chine, en Inde et en Afrique...juste retour des choses...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la fote de Trump tout ça

      Supprimer
    2. faux les Rothschild et les Samson avec leurs marionnette la couronne britannique on foutue la merde, les anglais n'en ont tiré aucun bénéfice .

      Supprimer
  3. D'après Mélenchon ce soir, parlant de la France, on ne peut pas démétisser les gens. C'est vrai pour ceux qui sont métisses. C'est factuel.

    Et là, on aimerait savoir quelle proportion représentent les métisses. Métisses entre qui et qui ? Et où ils se trouvent ? Quelles communautés ne veulent pas se mélanger, s'assimiler voire même seulement s'intégrer ? Doit-on forcer les gens à se métisser et les empêcher de vivre entre eux ? C'est une des limites de son stand-up de ce soir qui était pourtant assez bon, avec des idées très intéressantes, qu'on soit d'accord ou pas. Même si on sent les privations de libertés à la mode Robespierre au détour du chemin...

    Cela-dit, il sait qu'il ne peut pas être élu et vise la révolution d'ici quelques années (sans rire), ce qui permet de raser gratis en attendant de raser de près.

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.