vendredi 27 janvier 2017

Pas payés, ils attendaient des papiers ?

Ils rénovent la gare de Châtelet-les-Halles, à Paris, avec des conditions de travail « scandaleuses ». Les ouvriers sous traitants de Vinci ont entamé une grève, lundi, car ils déplorent ne plus percevoir de salaire depuis plusieurs mois, rapporte l’AFP. Deux à huit mois d’arriérés de salaires sont dus d’après les ouvriers.

Ces 24 ouvriers, selon les informations de France Bleu, sont pour la plupart d’origine turque. Ils souhaitent, également, obtenir leur embauche par Vinci. Le géant du BTP est en effet la maison mère de Sogea TPI, qui s’est vu confier ce chantier par la RATP, avant d’en sous-traiter l’exécution à une société dénommée FH Service.

« Là on voit que des personnes ne sont pas déclarées pour certaines, par l’entreprise qui les emploie en sous-traitance, sur un chantier où il y a peut-être des risques physiques ou pour la santé », poursuit le patron de la Capeb. « C’est profondément scandaleux ».


Ces carreleurs affirment n’avoir ni contrat de travail, ni fiches de paie, ni équipements de sécurité alors qu’ils sont exposés à des produits chimiques, des poussières et de l’amiante.

Un deal ? Tu travailles sans salaire et tu auras un titre de séjour ? Possible.... Et de travailler comme une bête de somme pendant des mois sans contrepartie....

Esclavage. On s'habitue, vous ne trouvez pas ? Quand je disais "esclavage" en 2011, ça avait un sens....maintenant esclavage devient une norme... Le temps passe...




1 commentaire:

  1. Si tu mets en parallèle cette affaire, celle de Pénélope et le programme anti-pauvres de son mari, tu obtiens quelque chose d'explosif.

    En fait, français nantis que nous sommes, nous devrions accepter les mêmes conditions de travail que ces gens pour être concurrentiels. Pour la France !

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.