samedi 14 janvier 2017

Paris : non fluctuat et mergitur



« LE RADEAU DE LAMPÉDUSE »

Dans le cadre de ces propositions, l’artiste Pierre Delavie a installé cette bâche géante juste en face de l’Hotel de Ville de Paris. L’installation baptisée « Le Radeau de Lampéduse » reprend la scène dramatique du naufrage d’une embarcation de réfugiés venus de Libye en mai 2016. 7 morts.


Je vous laisse apprécier. 
(Les touristes japonais et chinois se précipitent à Londres.....) 

4 commentaires:

  1. Le realisme dépressif c'est moins enjoué que le realisme soviétique.

    Je regrette les paysannes aux seins généreux et les ouvriers musclés suant dans les champs sous les rayons de l'aube sociliste se levant sur le monde.

    On a la propagande qu'on mérite.

    Géocédille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. doux jesus doux jesus mohamed levy et tout les autres,d abord on leur bombarde la gueule avec amour pendant ce temps la on s occupe pas des français puis comme on suis bon on les acceuille pour ajouter de la pauvrete a la misere des fois qu ils se battent entre eux on ne s occupe toujours pas des français mais on continuent a bien profiter,gagnant sur toute la ligne.

      Supprimer
  2. c'est de la couille, ils ont TOUT inventé pour nous noyer sous les migrants pour nous baiser !
    Ya même PAS de guerre en Syrie, allez voir à 8'57, là
    https://www.youtube.com/watch?v=OXbzhL1edt8
    On voit clairement que son oreille n'est pas "dessinée", c'est un mannequin en plastic, comme dans les pseudo-attentats !

    RépondreSupprimer
  3. Nadal ne passera pas la Monf...

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.