mardi 10 janvier 2017

Paix et Amour bouddhistes et Rohingyas


Quelque 22 000 membres de la minorité rohingya ayant fui la Birmanie depuis le déclenchement d’une offensive par l’armée sont entrés au Bangladesh lors de la semaine écoulée, a annoncé lundi 9 janvier l’ONU. Ce chiffre marque une accélération des départs de Rohingyas de l’Etat Rakhine (nord) pour le Bangladesh en raison de persécutions contre ce groupe ethnique de confession musulmane.


Source1, Source 2


« A la date du 5 janvier, environ 65 000 personnes se trouvaient dans des camps répertoriés, des campements de fortune ou des centres d’accueil à Cox’s Bazaar »,dans le sud du Bangladesh.





Depuis l’indépendance de la Birmanie, en 1948, les Rohingya font face à une discrimination constante. Considérés comme des étrangers dans ce pays à plus de 90 % bouddhiste, les Rohingya sont apatrides, même si certains vivent dans le pays depuis des générations. Ils n’ont pas accès au marché du travail, aux écoles, aux hôpitaux et la montée du nationalisme bouddhiste, ces dernières années, a attisé l’hostilité à leur encontre.

Source. Éléments de réponse à la persécution des Rohingyas

Les Rohingyas se considèrent comme les descendants de commerçants arabes, turcs, mongols et bengalis. Mais aux yeux de la population du Myanmar, les Rohingyas sont des immigrés illégaux originaire du Bangladesh voisin.


Extorsion de leurs terres, difficultés à se marier ou interdiction d'étudier, les Rohingyas sont, d'après l'ONU, la "minorité la plus persécutée au monde". Si elle fait tout pour les forcer à quitter la Birmanie, quitte à les placer dans des camps aux conditions de vie misérables, la junte militaire va en parallèle attiser chez les habitants de l'Arakan (les Arakanais) une véritable haine anti-Rohingyas. "Il 
s'est développé chez eux une réelle peur par méconnaissance de l'islam", raconte Alexandra de Mersan. "Les Arakanais ont notamment été très choqués par la destruction par les talibans des Bouddhas de Bâmiyân, en mars 2001 enAfghanistan, mais aussi par le 11 Septembre, dont les images ont été allègrement diffusées par la télévision birmane."  Source 3





---- les anglais ont "favorisé" la communauté des Rohingyas pendant la colonisation.
L'Angleterre partie, ils se sont retrouvés dans une Birmanie à 99% bouddhiste qui n'a pas pardonné.
Apatrides depuis 1982, dans une région du monde miséreuse, ils ont du mal a être acceptés y compris au Bengladesh très musulman qui a déjà fort à faire avec ses guerres ethniques intérieures,
La partition du territoire qui a donné le Pakistan, puis le Bengladesh fut une véritable horreur pour les occupants. Dans cette région du monde accepter de partager son territoire avec une nouvelle communauté exogène c'est la plaie de la "partition" qui menace.
1982-2017.... La communauté internationale aura mis du temps à réagir...et ce n'est pas fini....!

Merci les anglais ! Au final.


18 commentaires:

  1. Genèse 16
    …11L'ange de l'Eternel lui dit: Voici, tu es enceinte, et tu enfanteras un fils, à qui tu donneras le nom d'Ismaël; car l'Eternel t'a entendue dans ton affliction. 12Il sera comme un âne sauvage; sa main sera contre tous, et la main de tous sera contre lui; et il habitera en face de tous ses frères.

    RépondreSupprimer
  2. Ils ont raison les bouddhistes. D'ailleurs il y a une interview de ce prêtre où il s'explique sur ces montées de violence. Apparemment les rohingas ne sont pas des gentils maltraités mais comme tous les musulmans ils cassent les couilles aux indigènes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ca a commencé par le viol d'une boudhiste par des musulmans, être boudhistes ne veut pas dire être bisounours..c'est fini ce temps ou il fallait se laisser égorger comme des moutons, d'ailleurs ce sont des trucs non demandé par le vrai Dieu, mais par des zitis malveillants qui manipulent les hommes pour mieux les vampiriser

      Supprimer
  3. Les seuls qui ont une bonne connaissance de lisse lame, ce sont les égorgés.

    RépondreSupprimer
  4. S'ils ne faisaient pas cela les bouddhistes dans 40 ans il y aurait des salopards qui leur diraient que la terre birmane est une terre musulmane, que les femmes n'ont pas le droit d'aller au café, il y aurait une miss Birmanie noire prénommée Rachida et leur ministre musulmane de l'éducation demanderait une cantine hallal et imposerait aux petits birmans d'apprendre l'arabe à l'école ... et à ceux qui ne seraient pas d'accord avec cela les médias qui appartiendraient toutes à des juifs leur diraient que ce sont d'affreux racistes fascistes anti sémites ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec vous.

      Supprimer
    2. ouais comme en indonésie..et peut être au Laos
      maintenant.

      Supprimer
    3. Oui, ils craignent la Partition, la 3° ! Et encore des guerres....
      Mais ces gens qui meurent sont des humains...que faire ?

      Supprimer
  5. Stop ! Je ne suis pas d'accord !

    Le malheur des uns ne grandit pas les autres.

    Il faut des lois communes à tous et non des peuples oprimés

    Il ne faut pas accepter l'injustice.

    La situations des rohingyas est injuste en cela elle n'est pas acceptable.

    Si en France on avait des lois appliquées et une morale républicaine commune les abus de certains seraient combattus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais Wendy, le monde ne fonctionne pas comme ça et ne fonctionnera jamais comme ça. C'est une illusion bien de chez nous, relativement récente et sans avenir.

      Mettre deux cultures ou plus ensemble ça ne fonctionne pas. La plus forte bouffe toujours les autres. Et la plus forte n'est pas forcément la plus grosse.

      En l’occurrence, ces Rohingyas devraient aller en Arabie Séoudite ou je ne sais où pour leur propre sécurité. Il n'y a que dans les pays de l'ouest où l'on force les gens à être des bisounours. Il semblerait que ces bouddhistes n'en soient pas et ne veuillent pas se réveiller d'ici quelques dizaines d'années avec les mêmes problèmes que d'autres (suivez mon regard).

      Ils sont intelligents au vrai sens du terme et tuent dans l'oeuf tout futur bain de sang. Du moins celui de leur propre peuple ce qui est le plus important pour eux.

      Based ces types, ils ne perdent pas de temps avec ce qui a échoué ailleurs... Nous sommes les seuls. Ils observent notre chute programmée.

      Supprimer
    2. C'est dommage que le monde ne tourne pas comme ça, ça irait mieux...

      Là où tu as raison c'est que ni l'AS, ni les EAU encore une fois ne font un geste d'acceuil....

      Ceux là, vraiment...!!!!!

      Sinon je pense que nous devons rester plus à l'écoute des autres et plus justes, nous !!!!!!!

      L'AS c'est une plaie.

      Supprimer
    3. On est d'accord que je ne prends pas pas spécialement parti pour l'un ou l'autre groupe qui serait au choix vilain ou saint. J'ai juste l'intuition que les bouddhistes sont chez eux et qu'ils n'ont pas d'autre chez-eux. Tout comme nous. La révolution français, l'américaine, l'universalisme FM ne sera qu'une page de l'histoire tournée un jour. Et restera les nations constituées de peuples liés à leurs terres. Retour à la normale quoi. La vraie diversité. La fraternité et la paix entre les peuples c'est autre chose.

      Supprimer
  6. Des lois communes ? Mais la loi c'est l'expression de la culture et de l'histoire d'une nation, militer pour des lois communes c'est en fait faire le pion du «nouvel ordre mondiale».

    La situation de ces birmans est injuste, mais donc ? Les bouddhistes veulent protéger leur nation, si les musulmans - et uniquement eux, une coïncidence ? Certainement pas - sont pourchassés ce n'est pas pour rien. Par exemple, le Christianisme est la religion de 4% des birmans, l'Islam celle de 10%. Les chrétiens sont-ils persécutés ?

    Certainement pas.

    Pas de fumée sans feu.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Wendy c'est Sherazad :)

    Merci pour cet article , je pense qu’il serait utile que tu y ajoutes cette vidéo vraiment poignante ...

    https://www.youtube.com/watch?v=68tIzvUVK2Y

    Quand à ceux qui se réjouissent d’une telle cruauté envers le peuple le plus opprimé du monde, en plus de n’avoir pas de cœur il vous manque aussi un cerveau, par respect pour mon amie Wendy et pour aussi ne pas entacher ma personne, je resterai correcte vis à vis de vos diarrhées verbales qui s‘apparentent à la seule matière que vous savez produire, de la m***e !

    Je vous invite donc à lire cet article ainsi que ses commentaires qui j’espère aura pour bienfait de régénérer vos cerveaux atrophiés et qui sait peut-être réveiller vos coeurs anesthésiés par la haine, c’est tout le mal que je vous souhaite ...

    https://eschatologiablog.wordpress.com/2016/08/04/genocide-des-rohingyas-parce-que-musulmans/

    Bonne journée Wendy :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quelqu'un qui se réjouit de cette situation ici ? Je ne l'ai pas remarqué.

      Supprimer
    2. Merci Sherazad,

      Bonne journée à toi aussi !

      Il faut constater que quand on dit "communauté musulmane" dans cette partie du monde c'est aussitôt "guerre de territoire" qui est craint.

      En Inde les pauvres musulmans vivaient les mêmes galères (du lourd) que les autres avant la partition.

      Il faut savoir aussi qu'en Inde il y avait des "pachas" ou des "sultans" musulmans qui partageaient l'Inde et ses régions avec les riches Brahmanes .

      Les premier exploraient les pauvres musulmans les seconds exploitaient les pauvres indouhistes. (Exploitaient non exploraient).

      Les premiers rencontraient les seconds dans de magnifiques palais enrichis de grosses bibliothèques et ils se partageaient la terre.

      Il y avaient une entente au sommet des deux communautés pendant que tous les pauvres n'avaient absolument rien. Mais alors que dalle !!!!!!!!

      En plus il y avait des "parsis" à part qui s'en tiraient mieux , juste un peu mieux...

      Il y a deux islam Celui des riches et celui des pauvres.

      Les partitions successives n'ont fait que diviser la terre en de plus petits lopins pour les pauvres et les deux communautés de riches se sont enrichies.

      Les pauvres des deux communautés ont vu leurs familles divisées par des frontières de dingues.... Les enfants séparés des parents, etc...

      Nous devons les Rohingyas aux anglais en qlq sorte....

      Le reste n'est pas grand chose, je veux dire la religion. Il faut manger avant tout et les deux castes de riches ont fait en sorte d'affamer les deux castes de pauvres.

      Supprimer
    3. Ca c'est bien envoyé
      les fachos elle vous a mit ko en plus une femme ptdr

      Supprimer
    4. Ah bon ? Il y a des fachos ici ? Des gens en uniformes, crânes rasés, bras levés avec des panzers prêts à prendre l'Elysée ?

      On s'invente les ennemis qu'on peut pour se sentir exister semble-t-il...

      C'est d'autant plus facile qu'une personne avec un avis différent désigné comme "facho" n'a plus le droit à la parole puisque le fascisme est le mal ultime de notre société.

      C'est confortable bien que peu démocratique. Les antifas sont-ils de grands démocrates ? En reste-t-il encore ? Autant que de fascistes peut-être, soit très peu vu que ça date des années 30.

      On devrait enfermer les fachos dans des camps. Non ? Et Fillon avec, ce vieux facho, et Marine la nazi des heures sombres, et 95% des français puisque Valls est aussi un vilain facho (un espagnol de Franco sûrement).

      Pour Fillon, bientôt ce ne seront pas seulement ses sourcils qui seront broussailleux mais peut-être aussi sa moustache. Il vaut mieux prévenir que guérir, n'est-ce pas ? Hop, au camp de rééducation maoïste !

      ptdr mdr lol

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.