mercredi 25 janvier 2017

Nigeria : la malnutrition a tué les enfants de moins de 5 ans

Selon Médecins Sans Frontières, les jeunes enfants de l'État de Borno sont en train de disparaître.
Des agences d'aide humanitaire rapportent que dans l'État de Borno au nord-est du Nigéria, les enfants de moins de 5 ans sont en train de disparaître à cause de la malnutrition. En novembre, des représentants de Médecins sans Frontières avaient écrit dans le magazine Time que dans tous les camps de réfugiés internes qu'ils avaient visité, il n'y avait plus de jeunes enfants.
«D'habitude, il y a presque toujours des jeunes enfants dans les camps. Nous n'avons vu que des grands-frères et soeurs. Pas de bébés portés par les soeurs, ni au dos des mères», écrivaient Joanne Liu et Natalie Roberts de MSF.
Depuis 2009, les affrontements entre le groupe terroriste Boko Haram et l'armée nigériane ont forcé près de deux millions de personnes à quitter leurs logements. Ils vivent désormais dans une centaine de camps de réfugiés, et la guerre a interrompu les récoltes et les campagnes de vaccination. Les enfants malnourris étant plus vulnérables, la rougeole, la malaria et la diarrhée ont fait des ravages.
En juillet 2016, l'Unicef déclarait que 50.000 enfants de cette région étaient en danger de mort imminente pour cause de malnutrition. Source

-----

Allégorie de la Charité, huile sur toile de Jacques Blanchard (1600-1638).