mercredi 4 janvier 2017

L'islam crée du chômage ?

Jean-Christophe Lagarde est député maire de l’UDI de Drancy dans le 93. On peut supposer donc que quand il évoque la Seine-Saint-Denis il sait de quoi il parle. C’est pourquoi sa déclaration hier sur France Info a retenu toute notre attention. Concernant la religion au travail, il a dit : 
“il y a des difficultés dans mon département, par exemple à Aulnay-sous-Bois”. “on ne le dit jamais mais une des raisons de la fermeture de PSA était liée à l'omniprésence religieuse et au fait qu’il y avait des exigences religieuses au travail, des arrêts de travail, de la baisse de productivité, et dans le choix de PSA de fermer Aulnay il y eu cet aspect la”.

Source


Nous savions que dans nombre d’usines françaises il y a des salles de prière. Nous savions que dans les transports en commun de la région parisienne il y a des employés, bus et métro confondus, qui refusent de serrer la main d’une femme. Nous supposons aussi que dans nombre de cantines scolaires, des militantes parfaitement entraînées, se battent pour des repas hallal. Nous devinons que dans telle ou telle piscine municipale des femmes endoctrinées harcèlent les responsables pour des horaires particuliers.

----- franchement, je ne le pense pas. Le chômage est endémique dans nos sociétés dites "occidentales". Les moyens de production tournent à 70 % de leur capacité. Peu d'acheteurs car le niveau de vie s'affaisse et donc peu de produits à la vente. Produire à perte n'existe pas dans le système capitaliste, ou c'est une faillite. 

L'islamisation de nos sociétés ne crée pas le chômage.

Pour autant elle crée une "ambiance" peu propice au travail comme à l'étude. Le niveau scolaire baisse et en corollaire les emplois sont mal payés, entraînant des salaires faibles et un repli identitaire par zones géographiques où l'éducation est au rabais, et on boucle.

Il ne faut pas oublier ce qu'on ne dit jamais :

"Il y a l'islam des riches et celui des pauvres". L'islam des pauvres est plein d'histoires de lunes fendues et de terres plates, l'islam des riches c'est Harvard. Le premier est l'esclave dédié du second.

Je sais, ça fâche... La Oumma est elle même divisée en classes sociales. Shuttttt....




Quand les "docteurs de l'islam" ont traduit le coran du Syrie-araméen en arabe, ils ont oublié les versets comportant les équations à 3 inconnues.

Dommage ! 

----- surtout, n'oubliez pas ! pas d'amalgames :

“C’était il y a 40 ans les Juifs à qui on mettait des étoiles jaunes, c’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu’on amalgame souvent avec les islamistes radicaux. C’est intolérable.” V.Peillon.
Source , on pourrait penser que c'est purement une manœuvre électoraliste... Mais. voyons ! Non !
Attendons donc les consignes de vote des frères musulmans...

Heureusement que certains politiques viennent contredire JC Lagarde ! 

Faut-il être un islamiste radical pour demander des horaires "pour les femmes" dans les piscines ? 
Ou le droit aux prières sur les lieux de travail ? Ou des cantines Hallal ? Ou porter des déguisements noirs dans la rue ? Ou refuser de serrer la main des femmes ? 
Ou refuser de souhaiter la bonne année ? Ou refuser d'apprendre l'histoire ou la biologie ? 

En fait, répondre clairement à ces questions semble extrêmement difficile en France en 2017 pour les musulmans. En attendant, pas d'amalgames ! Mais bon plus on attend et plus ces pratiques sociales se répandent,,, curieux....

16 commentaires:

  1. cinq prières par jour, c'est une religion à temps plein ; pas facile de bosser dans ces conditions, demandez aux moines !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca me fait marrer que l'Occident cultivé et terre de sciences découvre la culture musulmane avec étonnementvet stupéfaction.

      C'est pas comme si c'était un secret d'état les gars. Ho hé, lisez le Coran, étudiez l'Histoire.

      Le modèle économique de l'Islam est

      1) La razzia légalisée. Sourate 'le butin'. Si t'es musulman, c'est moralement acceptable que tu dépouilles les cadavres ennemis que tu as trucidé. C'est moralement acceptable que tu violes tes captives de guerre. Revoyez " Laurence d'Arabie". Après l'attaque du train le guerrier musulman joué par Antony Queen panique car il ne trouve pas un butin honorable. Devinez pourquoi les élites qui pillent les ressources de la planète plébiscitent l'islam et détestent le christianisme. D'un côté le butin est un don d'Allah de l'autre Jésus te dis de donner tout aux pauvres et que si on te prend on manteau, donnes ta ceinture avec. Vous seriez dans le business pétrolier vous préfereriez la morale de Jésus ou de Mahomet?

      2) Quand les razzia sur les pelerins païens de la Mecque on cessé (parce que la Mecque est devenue musulmane) les compagnons se sont plaint à Momo qu'ils avaient tué la poule aux oeufs d'or. Allah a donc 'révélé' un autre business : l'exploitation des 'gens du livre' par la dhimmitude, ce qui a lancé le djihad.
      Pendant 1400 ans, la force économique de l'oumma reposait sur l'exploitation des dhimmis et des esclaves. Le business des musulmans était de faire gardien de troupeau humain. Ca rend assez paresseux, des mains et du cerveau. On trouve encore aujourd'hui des 'savants' de l'islam raconter sur youtube comment sortir l'oumma de sa misère. Et c'est pas en développant les sciences, les technologies et le commerce, mais en organisant 2-3 razzias contre les kouffars par an pour rampener des richesses et des blanches.

      Le christianisme lui incite ses évangélisateurs à ne pas dépendre de leurs hotes mais à se trouver un métier en plus de leur apostolat. La société valorisant le labeur est chrétienne. L'islam favorise l'exploitation d'autrui et considère le labeur comme une chose avilissante. Encore une fois, si vous êtes un patron exploitant les gens contre des salaires de misère et favorisant le chomage de masse, vous prefereriez etre jugé selon Jésus ou selon Mahomet?

      A long terme une seule de ces deux sociétés peut survivre. Et ce n'est pas le modèle parasitaire musulman. Il a plongé le monde islamiste quand un obscurantisme durable.

      La société du labeur héritée du christianusme connait une phase de crise liée au pic des ressources car le travail mécanique industriel a concurrencé le travail artisanal. Mais in fine, c'est le travail artisanal, assisté par l'intelligence artificielle qui serale modèle économique qui émèrgera du monde post industriel.

      Géocédille



      Supprimer
    2. On voit là l'opposition éternelles des sociétés nomades opposées aux sociétés sédentaires ayant besoin de frontières.

      Parfois des sociétés sédentaires utilisent des nomades pour se défendre contre d'autres nomades. Un bon exemple nous concernant : les francs.

      Drac en parle très bien. C'est un élément de réflexion intéressant, surtout si l'on considère nos nomades actuels à la sauce Attali. On peut bien sûr imaginer des nomades s'allier à d'autres nomades pour la razzia. jdcjdr. ;)

      Supprimer
    3. Géocédille,

      Ta conclusion sur l'avenir du travail et de la production est intéressante vraiment interressante.

      Il faudrait modéliser tout ça avec l'aide de qlqs chiffres. Pour voir ce que ça donnerait au moins sur le papier.

      Les ressources naturelles s'amenuisent et la surpopulation est maintenant une contrainte en soi.

      Un contrainte de survie pour l'humanité.

      Quel modèle social pour une production économique basée et sur les avancées scientifiques et sur de petites unités de production ?

      Avant tout je vois une très bonne formation scolaire sans laquelle rien n'est possible. Ensuite....à voir de plus près,

      Mais c'est effectivement une possibilité si le Kapital mondial se métamorphose.

      Le Kapital à pour lui son extraordinaire soif de survie et son extraordinaire capacité d'adaptation.

      Restent... Les gens...et leur propre capacités.

      Quoiqu'il en soit ce modèle est maintenant dans ma tête....merci !

      Supprimer
    4. Ceux qui survivront seront ceux qui auto-produiront.

      J'ai pas de chiffres, mais voici l'outil qui me transforme en Ikea :

      https://youtu.be/P7aF0E9LBUY

      Quand produire soi même avec la même finition coutera moins cher que transporter depuis l'usine, Je ne donnerais plus un centime à Ikea.

      Evidemment l'urbain, lui, continuera de racker cher, de plus en plus cher.

      L'avenir n'est pas dans les grandes villes. Je veux dire, le prix pour vivre en ville sera une aliénation croissante et la mort à petit feu par la pollution et le stress.

      Géocédille

      Supprimer
  2. En même temps faut dire à ce jc Lagarde handicapé du bulbe que le rendement et la rentabilité n'ont rien à faire sur terre et que la prière est autrement plus rentable....

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi devrait t'on continuer à bosser comme des dingues puisque les robots sont la pour ça?...4h par jour c'est largement suffisant...

    RépondreSupprimer
  4. Pas de chance. Ils pensaient faire venir des blédards, les vider de leur culture, en faire des coquilles vides, les transformer en consommateurs sans âmes, en travailleurs sans revendications. Bref des robots avant l'heure pour remplacer le salaud de français qui demandait une part un peu plus grande du gâteau. Et on a l'Islam maintenant. Tout est question de coûts.

    Un islamiste revient-il plus cher qu'un syndicaliste ? Il semblerait que oui finalement. Mais ce n'est qu'un effet collatéral de la subversion que connait notre pays. Le premier effet kiss-kool. Le second arrive.

    "Ils" transforment facilement les maghrébins en islamistes, il semble cependant que ce soit plus difficile de transformer l'européen en identitaire violent. Pas faute de faire tout pour avoir deux camps irréconciliables. Mais ça s'en vient. Par simple réaction...

    Les muzzies sont parfaits dans leur rôle. De vrais bons petits outils qui seront jetés une fois usés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, sur le fond je suis d'accord.

      J'ajoute que l'islamisme qui s'étend ici était combattu en Turquie et en Algérie, par exemple, par des états laïcs.
      Nasser en Égypte avait essayé, Kadhafi aussi...

      Au final tous les états laïcs arabes se sont fait renverser par l'islamisme.

      L'islamisation des sociétés : un outil de guerre. ?!?!

      Supprimer
    2. Oui, un des outils utilisés contre les peuples et les nations. Outils devant se détruire dans le processus selon moi.

      Encore une fois je ne pense pas que les élites souhaitent que l'Islam devienne la religion mondiale. Ce sera le noachisme.

      La montée de l'Islam n'est qu'une étape d'un plan. Et je ne sais pas si l'obscure politicard français qui défend sa clientèle musulmane à court terme soit conscient de cela pas plus que l'identitaire de base.

      Regardons d'où l'on vient et où l'on va en fonction de toutes ces données. Ca donne une idée de ce qui est voulu.

      Le paradoxe est de faire s'affronter des cathos et des musulmans pourtant plus proches les uns des autres que d'athées et/ou d'autres dégénérés. La race ne fait pas tout. Même si.

      Supprimer
    3. Les politiques ne comprennent rien parce qu'ils constituent maintenant une caste hors sol.

      C'est le système indien revisité par l'occident dit "démocratique".

      De la même façon que les brahmanes ne vivent toujours que dans leurs palais nos politiques vivent dans leur bulle hyper prrotegée.

      L'islamisation est avant tout une façon de faire baisser le niveau des connaissances en refusant les apprentissages contraires aux paroles du Coran.

      Les races ? Si tu prends n'importe qu'elle race et que tu la plonges dans un milieu socio-culturel donné elle s'adapte au milieu.

      Les noirs us "plus idiots que les blancs" ne vivent pas avec ou comme les blancs historiquement.

      Supprimer
    4. J'ai remarqué que les gens commencent vraiment à réfléchir quand les frigos se vident. Les bonnes choses n'ont qu'un temps.

      Sur l'islamisation de la France, toujours, je pense qu'on est en train de passer le cap de la bien-pensance anti-raciste et du chantage que l'on subit depuis quelques dizaines d'années.

      Je pense qu'il est clair que le centre de l'empire qui nous domine, et dicte notre politique depuis la fin de la seconde guerre mondiale, est en train de changer de paradigme suite à une défaite militaire et à une démoralisation de l'armée (et aussi tout part en couilles, ressources, surpopulation, etc).

      Il ne reste plus au personnel politique français qu'à s'adapter ou à être remplacer. Farid Fillon est un de ces exemples en terme de contre-feu (de paille).

      Je rigole à l'avance du futur coming-out islamophobe de certains anti-racistes patentés sentant le vent tourner. Un "professionnel" de la politique, ça ne devrait pas exister. La moindre crise réelle (guerre ou dépression) et ils iront se cacher à la campagne.

      Le vent tourne.

      Supprimer
    5. Fillon, ... ?! ?!

      Il ne représente en termes de votes que 4,x % de tous les votants potentiels français...déjà beaucoup est dit.

      Il a bien compris que la bienpensance était finie : "je suis chrétien". => LOL !!!!!!!!!!!!

      Et alors ? Avais je envie de lui dire.

      Cela ne l'amène toujours pas à des propositions "tranchées". Et en soi ne veut rien dire de "politique" sauf à penser que les encycliques papales sont des programmes adaptables aux affaires séculières.

      Ce qui est qlq part vrai dans le sens de documents d'études documentés mais comme tous les autres....

      Supprimer
    6. Farid F. est un moyen utilisé par la faction en perte de vitesse pour contrer celle qui prend le dessus actuellement. C'est à dire qu'il tape doucement sur l'Islam en chouinant qu'il est cathok (fibre identitaire), gaulliste et mon cul sur la commode pour contrer la le Pen en misant sur l'incompréhension des gens des mécanismes économiques.

      Il est justement un symptôme de panique chez la faction qui se fait évincer et qu'il représente.

      Il se dit gaulliste ? Certes, mais sans souveraineté monétaire et dévaluation du franc, son programme n'est rien d'autre que "dévaluer" le niveau de vie des pauvres qui supporteront tout le poids de ses "réformes". Alors qu'un vrai gaullisme reviendrait au franc avec dévaluation à la clé et effort partagé par toute la population et rapatriement mécanique de certaines productions nationales redevenues compétitives. Cercle vertueux, etc.

      Il est le candidat de l'euro à tout prix, donc des banques. Comme l'autre foldingo qui se différencie juste sur le sociétal (lgbt, gpa et autres).

      J'ai trouvé ce simple et bon slogan :
      L'euro c'est l'Islam.

      Saluons la dissonance cognitive de LRPS. C'est un cas d'école. Ou alors c'est une escroquerie. ;)

      Supprimer
    7. Le slogan : whaou !!!!!

      Efficace. Pour le reste de ton analyse je partage !

      Escroquerie et aussi, malgré tout incompétence et mensonges afférents

      Supprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.