lundi 30 janvier 2017

Les CDD explosent et plombent l'Unedic

Les embauches en CDD très courts sont passées d'un peu plus de 1,5 million par trimestre à plus de 4 millions de 2000 à 2016. Problèmes: ils débouchent de moins en moins sur un CDI et plombent les comptes de l'Unedic.

Les CDD de moins d'un mois ont explosé en 15 ans.


L'étude de l'Unédic souligne aussi le "poids croissant" de la réembauche, 84% des CDD de moins d'un mois étant des réembauches par un ancien employeur, selon des données de 2012. "Dans certains secteurs, certains employeurs s'entendent implicitement avec leurs salariés sur la possibilité d'embauches successives avec parfois des engagements d'exclusivité", observe l'Unédic, sans plus de précisions. 
Le rapport de France Stratégie relève quant à lui que seul un CDD sur cinq (20%) se transforme en CDI, contre un sur quatre (24%) avant la crise de 2008.  

"Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire, de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens, de vin, d'huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes." Apoc. 18:11

Géocédille.

1 commentaire:

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.