mercredi 25 janvier 2017

La France de demain sera non-française

Merci à "Anonyme" qui donne le lien en commentaire !

J'ai cherché cette vidéo sans sous-titre et je ne l'avais pas trouvée !

"Qui se sent français ?" Personne dans cette classe. Une sorte de "partition du territoire" invisible. C'est à dire qu'on passe encore d'un territoire à l'autre sans payer l'octroi.



Démographiquement ces français-non français forment la population de demain et pèseront dans les urnes dès les élections de 2022.

Les vieux français des campagnes meurent. Les jeunes urbains périphériques remplaceront leurs bulletins de vote.

Si on regarde simplement les chiffres de la démographie les non-français sont l'avenir de la France.

Des alliances avec de nouveaux pays ? Tous frères ? Partition du territoire ? La République Une et Indivisible ? La Cohésion Nationale ?

À nous aussi de choisir. 

12 commentaires:

  1. Ne vous inquiétez pas ! La France disparaitra en même temps que les français. Ensuite, il n'y aura plus qu'une terre de misère habitée par des africains ou des nomades type romanichels. Ils détruiront ce pays qu'ils ne peuvent pas mettre en valeur.

    RépondreSupprimer
  2. "L'histoire n'a pas pour but de faire aimer la France"

    http://aggiornamento.hypotheses.org/3533

    Et pour cette jeunesse paumée,
    Que faire ?
    Des stades vélodromes puis des trains...

    Ils sont le résultat d'une expérience maçonnique...

    Et nous, "francais de souche"
    Auront été des grenouilles plongés dans une marmite d'eau froide
    Posée sur un feu brûlant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Para Bellum ! :)

      Est ce inéluctable ?

      Supprimer
    2. "vous sentez-vous français ? " NON !

      Trouves moi une loi qui oblige de changer de sentiments...
      La contrainte ?
      Elle ne fait que renforcer le sentiment...

      Pour mettre tout le monde d'accord,
      Et changer les sentiments de chacuns,

      Il faut qu'une tierce partie endosse la responsabilité.
      Il faut un ennemi commun...

      Malheureusement cet ennemi commun figure T' il dans livre d'histoire officiel ?
      Et on nous interdit par la loi d'en parler.

      L'ennemi mondial a le pouvoir de l'argent,
      Et de faire des lois...

      Et y aura toujours des cons armés jusqu'aux dents pour lui obéir...
      Prêts à mourir la main sur le coeur pour de pseudos valeurs...

      C'est inéluctable...
      Tu pourras mettre n'importe quels clampins dans le bureau de l'élysée , ça sera toujours le même banquier...

      Peu importe la devise ou la bannière,
      Elle est toujours casher...
      Et c'est là le noeud du problème...

      Supprimer
  3. gouvernee par les meme la france est deja devenue pire que les etats unis et ne sert que leurs interets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les américains ont fait ce qu'ils ont pu dans une Amérique racialiste.

      La France n'est pas un pays historiquement raciste puisque le but était l'assimilation.

      Donc les frnçais de souche devant leur échec regardent et se demandent comment faire...

      Supprimer
    2. racialiste ? aux usa toute les races existe et peuvent ce revendiqué fière de ce qu'elles sont ,sauf les blancs qui n'existe que lorsqu'il s'agit de les blâmé de lancé la repentance collectif pour ce qui relève de la désinformation et du mensonge .

      aujourd'hui les blancs doivent craché sur eux même et sur leurs compatriote blanc pour signalé leurs Vertus a la société , tu a raté la vidéo de cette élue démocrate qui explique que son rôle et de faire fermé leurs gueules aux blanc ?! saisissent .

      Supprimer
  4. Ubertin de Casale25 janvier 2017 à 09:41

    Cc ma Wendy , " les français de souche regardent et se demandent comment faire"dis-tu ? Mais tu sais Wendy les français de souche savent comment faire mais ils ne veulent pas le faire parce que le français de souche a peur ma Wendy . Le français de souche a peur des Grandes Gueules sur RMC , le français de souche a peur de JJ Gourdin pardon Bourdin , le français de souche a peur que Ruquier se barre. Le français de souche a peur parce que ça fait 30 ans qu'on lui bassine les oreilles avec le patriotisme c'est mal, que penser aux français d'abord et les étrangers ensuite c'est mal . Cela fait 30 ans que les mouvements de Droite comme de Gauche apprennent aux français de souche comment penser , comment chier , comment faire son café etc etc. Bref ma chère Wendy le français de souche a tellement la pétoche de dire : " Merde à Vauban" qu'il s'apprête à revoter pour Fillon ou le Mac Ron hurleur libéral de gauche l'autre pauvre type de Hamon qui veut encore plus d'immigrés sur le territoire , qui veut un passeport sanitaire.
    Tu sais ma Wendy , perso je caresse le rêve de voir une femme ou un homme ayant pour slogan de campagne :" Rendre à la France sa grandeur". C'est possible ça tu crois ?? je pense que cela est possible mais il faut le vouloir. Il ne faut pas avoir peur de couler le bon bulletin dans l'urne.
    En tout cas ce n'est pas en 2017 qu'un candidat rendra à la France sa grandeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Retrouver la grandeur est un chemin à suivre avec plusieurs étapes. Il y en a un plus évident que d'autres. :)

      MFGA.

      Supprimer
  5. J'ai eu, pas plus tard qu'aujourd'hui, une conversation avec de jeunes américains.

    Pour la faire courte, ils réalisaient des "actions" "nationalistes" trollesques filmées par une webcam pour emmerder des SJW (c'est hilarant d'ailleurs). Ca restait bon enfant. Aucune réelle haine au final quand Soros ne s'en mêle pas.

    Des "nationalistes" américains. Qui se réclamaient de Trump. Totalement compatibles avec le suprématisme blanc. (d'après eux). Qui en faisait même la promotion en utilisant les codes idoines.

    A un moment donné, je leur ai fait gentiment remarquer que la plupart d'entre-eux n'étaient pas blancs. Ils étaient des "shitskins", des "niggers", des "spics" comme ils aiment à s’appeler eux-mêmes.

    Ils se réclament du "civic-nationalism". C'est à dire le nationalisme non-ethnique (un peu à la mode Mawine quand elle fait du light dédiabolisé lol). Je ne suis pas vraiment raciste moi-même et leur ai pourtant fait remarquer que si l'Amérique devenait non-blanche, elle deviendrait... ben un pays non-blanc. Du tiers-monde quoi. Ils sont en dessous de 60% là-bas. Et ça s'accélère Trump ou pas.

    Seul un de ces américains m'a compris et ne m'a pas insulté. Il m'a dit : "au moins toi tu comprends ce que j'essaye de leur dire".

    Je lui ai parlé d'ethno-différencialisme ce qui est différent du racisme. Ce qu'encore une fois je ne suis vraiment pas au fond de moi.

    Il m'a dit : "dépêche-toi, le temps joue contre nous."

    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A notre tour maintenant. Sauvons notre peau ! ;)
      https://www.youtube.com/watch?v=yZNtYmdZ-4c

      Pas par haine des autres mais par amour de nous-mêmes. On ne construit pas une identité contre celle des autres. Nous sommes français. Qui nous aime nous suive. Qui nous déteste et veut nous changer se casse.

      Et aussi que Merkel aille chier sa mère. ;)

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.