lundi 23 janvier 2017

La charité, un business, des pros, des réseaux

Les banques alimentaires.

Environ 795 millions de personnes dans le monde entier font face à la faim, selon le Programme alimentaire mondial - une personne sur neuf sur terre. (NB : il ne s'agit pas de malnutrition mais de faim).

la faim ne connaît pas de frontières, avec de sérieux défis dans les pays à revenu élevé comme à faible.

 En Inde, une personne sur six a faim; aux Etats-Unis c'est environ une personne sur huit, et un enfant sur six.

 «Il y a suffisamment de nourriture pour éradiquer la faim dans le monde (Food Banking Network d'Argentine) mais plus d'un tiers des aliments produits sont gaspillés».  

«Les banques alimentaires sauvent des aliments parfaitement comestibles avant d'être jetés. Ce que vous donnez c'est de la nourriture saine. Cela signifie donner des choses comme des fruits, légumes, grains entiers, produits laitiers faibles en gras.

Dans le réseau Feeding America, par exemple, 68% des aliments collectés sont considérés comme sains - dans le but d'apporter suffisamment de fruits et de légumes pour servir 1,7 milliard de repas par an à travers les produits d'ici 2025

 Les banques alimentaires travaillent dans le domaine de la logistique, c'est-à-dire qu'elles reçoivent des repas dans leurs réseaux pour ceux qui en ont besoin. 

Les 300 banques alimentaires de la Fédération Européenne des Banques Alimentaires (FEBA) fournissent à elles seules l'équivalent de 2,9 millions de repas par jour. Dans certaines régions, le fret seul peut occuper 25% des dépenses d'un réseau alimentaire

 Cette expertise donne également un grand pouvoir aux banques alimentaires. 

«Les banques alimentaires dotées d'une capacité efficace de gestion de la chaîne d'approvisionnement et d'un solide réseau de partenaires peuvent compléter les programmes gouvernementaux pour fournir efficacement des aliments aux plus démunis».

 Les objectifs vont au-delà de la nourriture.

Les banques alimentaires ont une présence dans la communauté qui «fournit beaucoup plus que des repas». «Avec leurs bénévoles et leurs organisations partenaires, ils apportent de l'espoir aux personnes dans le besoin et contribuent ainsi à la cohésion sociale». En fait, donner n'est que le début. "Bien que donner est très important, beaucoup, beaucoup plus important est notre engagement pour le bien-être humain". 

Et qui sont les gentils qui distribuent des millions de repas par jour .....et disposent de la logistique ????? Le meilleur pour la fin faim. 

 Cargill soutient 18 banques alimentaires nationales partout dans le monde grâce au financement, à la logistique, aux bénévoles et plus encore.

Cargill. Ceux qui commercent et transforment ..... Ceux qui nous empoison****.....ils se payent deux ou trois fois !!!!!

Un état dans l'état. 








Un jour, avec le revenu universel on ira montrer patte blanche avec les bons papiers pour les bons alimentaires pour les bons produits....sinon, rien. Rien. 

La boucle est bouclée. Esclaves. Soumis. Servitude volontaire, patati patata. ...

Article source sur Forbes



1 commentaire:

  1. GI PI Morgan reçoit du gouvernement US, 4% pris sur chaque Timbre Repas ou Food Stamps; OFFICIEL !

    Philantropes.

    ORTHO

    Si vous l ignoriez, vous avez tort, si vous donnez au téléthon et pas aux mendiants , vous avez tort etc

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.