dimanche 8 janvier 2017

"Il faut tuer tous les hommes".

"Je ne veux plus être une usine à bébés. Il faut tuer tous les hommes et tous les bébés mâles.
Pour la survie de l'espèce".

Paroles de féministe.

Quand il y a surpopulation chez les rats, les rats deviennent fous et finissent pas s'entredévorer.

Ne serait-ce point se qui est en train de se produire chez certains spécimens de l'espèce humaine ?

42 secondes de folie socialement autorisée. Les dérives peuvent être nombreuses....

15 commentaires:

  1. Le bon côté est qu'elle disparaitra génétiquement en ne se reproduisant pas. Et si elle se métisse, et bien... c'est son choix ma foi. L'avenir dira si elle a eu raison. ;)

    RépondreSupprimer
  2. Les néo-féministes veulent exerminer tous les hommes.
    Les néo-écolos veulent exterminer tous les non-écolos.
    Les néo-antiracistes veulent exterminer tous les blancs.
    Les néo-musulmans veulent exterminer tous les non-musulmans.

    Et tous ces braves gens accusent leurs détracteurs d'être des nazis.

    Logique.

    Géocédille

    RépondreSupprimer
  3. "Je ne veux plus être une usine à bébés."

    Evidemment rien de plus facile en notre ère de contraception généralisée.
    Il ne s'agit donc pas de sa vie à elle mais de la nature féminine en générale.
    Cette brave dame a un problème d'acceptation de la biologie de la féminité et de façon plus large du dimorphisme sexuel de l'espèce humaine.

    Refuser le réel est un maladie mentale. Pas une option politique.

    Géocédille

    RépondreSupprimer
  4. l'autodestruction du modèle occidental est en très bonne voie de finalisation.

    RépondreSupprimer
  5. Ubertin de Casale8 janvier 2017 à 06:30

    Je peux être méchant où pas ???
    Wendy tu modères si le besoin s'en fait sentir ok ?

    Est-ce quelqu'un peut dire à cette gouine décérébrée fan des Femen , que pour faire un bébé , il faut une maman et un papa?
    Est-ce que quelqu'un peut dire à cette personne que ce n'est pas avec du titillage de clito qu'on produit des bébés.
    Est-ce que quelqu'un peut dire à cette femme , que si il n'y avait ni papa , ni maman elle ne serait pas la .
    Bref est-ce qu'on peut dire au lobby LGBTQRSTUVWXYZ que papa+papa=0 que papa+papa+papa=
    0( il paraît qu'au Brésil le mariage à 3 est valide) que maman +maman = 0 ou 1 ( je mets 0 ou 1 car quid de la PMA et des folies du même genre )
    papa + maman = 1 ou 0( quid des cas de stérilité )
    D'avance je vous remercie

    Et pour rebondir sur les propos de notre Tarte Ampion : " Cette brave dame a un problème d'acceptation de la biologie de la féminité et de façon plus large du dimorphisme sexuel de l'espèce humaine."
    Il faut dire merci à qui pour ça mon ami ? Il faut dire merci à la théorie du genre tu sais cette théorie brumeuse qui dit qu'on peut être un bonhomme un lundi et une madame un mardi (Mdrrrr). Il faut dire merci à ces fausses philosophies qui pullulent dans les Universités comme les mouches sur un cadavre. La philosophie réaliste tu sais Wendy cette bonne vieille philosophie aristotélicienne cette philosophie qui permet de penser droit. Tant qu'on ne remettra pas au goût du jour la philosophie réaliste on arrivera à des calamités comme la gender theory.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mardi ça m'arrange pas. J'ai piscine et mon bikini est dans le panier à linge sale. Je vais faire madame le lundi.
      Merci donc à tous de m'apeller madame aujourd'hui.
      Il faut que je demande à ma moitié si elle se sent femme ou homme aujourd'hui pour savoir si je suis une femme cisgenrée ou lesbienne.
      Mince elle est déjà partie au boulot... bon ben ça doit bouloir dire que je suis bi.
      Pfff c'est compliqué la genderfluidité!

      Géocédille (ça c'est du pseudo transgenre!)

      Supprimer
  6. Ubertin de Casale8 janvier 2017 à 07:16

    Je dépose ça ici en attendant :
    "https://www.edilivre.com/le-complot-inconscient-jean-pierre-aussant.html"

    Résumé : "Par l’intermédiaire de l'homosexualité « pour tous » (vrai but de la théorie du genre), de l’avortement sélectif et plus tard du clonage, le fondamentalisme féministe espère, plus ou moins consciemment, créer une société idyllique de femmes « débarrassées » des hommes. Quand tout le monde sera homosexuel, les êtres humains de sexe masculin finiront par disparaître. Les hommes n'ont pas d'ovocytes et pas d'utérus. Ils ne seront pas en mesure de se cloner d’une façon autonome. Les femmes seront les seules à pouvoir se reproduire. Au fond, ce sera un génocide « participatif » sans qu'une seule goutte de sang ne soit versée. In fine,il n’y aura plus qu’une seule femme, lesbienne et clonée par centaines de millions. La victoire absolue du politiquement correct et de l’indifférenciation universelle. "

    Voici donc les contours de cette nouvelle humanité où un seul sexe régnera en maître. Une société « idyllique » de femmes toutes lesbiennes et à jamais « débarrassée » des hommes. Une espèce de paradis d’uniformité où régnera l’indifférenciation absolue. En matière d’égalitarisme politiquement correct, il est difficile, en effet, de faire mieux. En fait, ce sera, bien évidemment, l’enfer sur terre. Se regarder dans un miroir en abolissant toutes les différences ne sera jamais un acte d’amour mais restera toujours une lâche fixation sur soi-même. Une sorte d’acte de masturbation "ontologique". En somme, la réalisation du vieux rêve de Satan. La finalité ultime de l’indifférenciation étant l’indifférenciation entre le bien et le mal. Donc, in fine, la négation de Dieu. Voilà quel était le but caché, dès le commencement, de la culture de mort.
    Le clonage, l’avortement et la déculpabilisation de l’homosexualité, trinité à l’envers, trinité du mal, vont permettre à la femme devenue toute puissante, de se comporter en déesse de la vie et de la mort pouvant désormais se reproduire d’une façon autonome et envisager son avenir sans l’homme. Toute seule, sans l’homme et sans Dieu, étant devenue elle-même son propre Dieu. Par glissement progressif on peut penser que dans un avenir pas si lointain, il y aura sur terre qu’un seul clone, multiplié par milliards. Ce sera celui d’une femme, qui dans l’égoïsme parfait de l’indifférenciation universelle enfin accomplie et de l’amour sans risque, pourra jouir de s’auto-contempler à l’infini, sans risquer de rencontrer « l’autre », désormais éternellement disparu. Peut-être aussi, qui sait, dans cette uniforme et fausse multitude cherchera-t-elle en vain le visage à jamais disparu de la différence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ma connaissance il n'y a pas de gène de l'homosexualité.

      Admettons que les femmes obligent à l'hosexualite dans un esprit eugéniste ça ne tiendrait pas longtemps cette histoire.

      On dit un homme impuissant et une femme frigide. La "puissance" appartient à l'homme pas à la femme.

      Cette folle représente un courant "ultra" qui a fort peu de chance d'aboutir mais qui donne une tendance idéologique.

      Non, on n'est pas femme le lundi et homme le mardi. À la limite cela simplifierait beaucoup les rapports sociaux mais ce n'est pas le cas.

      Par contre cette cidéo d'appel au meurtre est restée sur youtube car elle est moins dérangeante que celle des deux petits gars déclarant "la France est à nous".....

      :)))

      Censure vraiment rigolote.

      Supprimer
  7. oui vous avez entierement raison mais je prefere que se soit toutes les femmes qui soient tuees comme cela on sera tranquille pendant plusieurs siecles apres on verra.hahahahahahamen.

    RépondreSupprimer
  8. et la pilule c'est pour les cochons ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu. Au féminin on dit "Pour les cochonnes?"

      Ok, je sors.

      Géocédille

      Supprimer
    2. Heu....Géocédille, j'ai suprimé un tes 2 commentaires car mon doigt...à .....glissé ....sur la tablette.....

      Excuse moi !!!!! Désolée !

      Supprimer
  9. LA CIVILSATION DES LOISIRS, c'était donc de la propagande ?

    Les menteurs, volent et tuent !
    Pente fatale.

    C'est le syndrome onfraie, ou pas ?

    Je crois qu'à l'aube de mes 70 ans je vais m'inscrire en fac de médecine, juste pour être appellè Dr.!

    QUOI DE NEUF DOC ?

    Que du vieux et triste ! Bunny!

    Je me demande si il y aurait pas une cospi reptilienne, non rampante, voulais je dire?



    ORTHO


    RépondreSupprimer
  10. C'était soi-disant seulement de la provoc... :
    https://www.youtube.com/watch?v=zNHOwH3Fcio
    Bon, cela reste vraiment stupide de chercher à enflammer les esprits, surtout par les temps qui courent !

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.