lundi 2 janvier 2017

Et la dépopulation par le chômage ?

On n'y pense pas assez souvent. L'exemple Apple :
Ce devrait être l’une des mesures les plus choc de Donald Trump pour stimuler l’emploi et la croissance aux Etats-Unis : Trump avait menacé Apple de représailles fiscales et de boycott si l’entreprise ne relocalisait pas sa production d’iPhone et d’ordinateurs sur le territoire des USA. Conscient de la réalité de la menace, Tim Cook, le patron d’Apple a donc demandé à ses principaux fournisseurs de trouver une solution.
On se doutait alors que la firme, pour minimiser au maximum ses coûts ferait le moins possible appel à de la main d’oeuvre. Et bien Foxconn, l’un des principaux fournisseurs d’Apple, vient d’annoncer ses plans pour robotiser ses usines. Pas seulement ses usines aux USA, non, même les usines chinoises ! La promesse de Trump, tout en ne créant qu’une petite poignée d’emplois aux Etats-Unis, détruira donc des emplois ailleurs dans le monde.
Foxconn, qui fabrique elle-même ces robots, selon le site américain Uberguizmo a la capacité d’en déployer 10000 supplémentaires chaque année. On imagine donc que lorsque les premières lignes d’iPhone seront rapatriées aux USA, celles-ci ne créeront pas vraiment beaucoup d’emplois. Et qu’à terme, l’effet le plus visible de la mesure sera surtout de mettre plusieurs dizaines de milliers de chinois au chômage. Source
-----
Qui achètera les iPhone ? Les 1% ou le milliard d'humains restant sur la planète. Plus de souci.


En Chine seuls 500 millions ont bénéficié vraiment du "réveil". Ça ne changera pas du tout au tout la vie du milliard et demi restant.

1 commentaire:

  1. t'inquiète pas Valls va nous offrir le revenue universelle ;)

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.