mardi 3 janvier 2017

Des mythes aux statistiques racistes

Le LT se fend d'un article accusant la stigmatisation des asiatiques comme étant la "race"modèle de réussite :


Réponses des internautes :



 1) les blancs ont inventé la réussite des asiatiques comme outil de division sociale et surtout pour stigmatiser les noirs et les latinos. (Ci-dessus).

2) les statiques ethniques, réussite scolaire-universitaire, taux de divorce, SDF, criminalité, niveau de revenus. (Ci-dessous).

---- ça pince ! Autant dire que le refus de statistiques ethniques en France arrondit indéniablement les angles et laisse ouverte la possibilité de l'image du rêve de la cohésion sociale....:))






6 commentaires:

  1. Ces stats sont dérangeantes, si on suppose que le genre humain doit être parfaitement "unifié" en fait les différents groupes humains ont développé des stratégies différentes adaptées à leurs milieux afin de donner un maximum de chances à la survie et au développement de leur groupe. Il n'y a pas de compétences meilleures que d'autres, mais bien des compétences différentes. Faut il unifier ces compétences? Je l'ignore mais si on veut le faire, il faudra adapter l'éducation selon les compétences innées de ces groupes, donc donner des éducations différenciées. Ce que prouve ces stats? Que les asiatiques sont ceux qui s'adaptent le plus naturellement aux attentes actuelles, rien de plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le monde occidental serait donc le monde des asiatiques ?

      Supprimer
    2. ladywaterloo a bien parlé
      ce nest pas mon cas mais je le dis quand même
      le mélange c'est aussi accumulé les tares des autres avec les siennes. donc pas forcément une avancée pour l'espèce.
      tetsuo

      Supprimer
    3. Le monde occidental tel qu'on le conçoit, est un monde hyper moderne, mais on peut aussi changer de modèle, et surtout accepter que l'on vive de manière différentes en laissant à chacun la liberté de développer ses talents. La modélisation à outrance se fait au détriment de talents (compétences) qui se perdent. J'ai lu quelque part une étude sur l'acceptation par tous les groupes humains de personnalités imaginatives, non productives, fragiles et porteuses d'instabilité car les groupes ont conscience que ces poètes-inventeurs-philosophes sont des clefs lors des crises, permettant d'explorer d'autres voies, de trouver des solutions à des problèmes nouveaux. J'essaierai de chercher le lien, sans rien promettre.

      Supprimer
  2. Blogueur d'antan3 janvier 2017 à 04:03

    Le mot clé est "minority model" et non asian. Substitue le asian avec schtroumpf ou leviathan.

    Le deuxième mot clé est 'myth'.
    Bien sûr... tout est manipulation... cf. chomsky

    https://www.youtube.com/watch?v=aXjaB-SgYpg

    RépondreSupprimer
  3. quelle tissue de conneries jamais content !

    en tous cas une chose est sur le racisme anti blanc décomplexer est en roue libre aux usa .

    les blancs accusé de tout les mots tous le temps pour tous et rien, sans pouvoir ce défendre et sans que les "minorités" accusatrices n'est a fournir la moindre preuve dans leurs délire anti blanc permanent .

    le dressage des éducateur néo marxiste a bien fonctionner .

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.