lundi 9 janvier 2017

Angleterre : crise humanitaire dans les hôpitaux

 La Croix-Rouge britannique s'inquiète d'une crise que traverse le service public de soins de santé (National Health Service) en Grande-Bretagne, où deux patients sont décédés récemment après avoir attendu longtemps des soins dans les couloirs d'un hôpital. Les services d'ambulance et les hôpitaux ne peuvent plus faire face à la demande, dénonce la Croix-Rouge dans les médias britanniques samedi, parlant de "crise humanitaire".

 Il est question de patients qui ne sont pas lavés par manque d'aides-soignants, ou de personnes devant attendre plus de 30 heures aux urgences.


Oui, en France c'est pareil. 
Trop de morts par la grippe, trop de gens sans soins dentaires ou sans lunettes, trop de dé-remboursements, etc...

Coupes budgétaires et arrivée massive de personnes fragiles en urgence médicale c'est contradictoire. 

En plein hiver, dans Paris, déambulent des personnes mal nourries, mal vêtues sans une hygiène corporelle simplement correcte. Il faut être aveugle pour ne pas voir les dangers de cette situation pour la santé de tous.

C'est pour cela que je défends l'AME qui est une protection pour chacune des personnes partageant un même territoire.

Conclusion :

Que les pauvres meurent. Et plus il y a de pauvres moins leur vie compte. La protection des plus faibles garantit celle des mieux armés. C'est pour cela même qu'elle existait, au passé...






13 commentaires:

  1. des sacrifices humains et oui car tout cela est fait volontairement dans l intention de tuer des gens donc cqfd.

    RépondreSupprimer
  2. https://www.youtube.com/watch?v=1vWgLOB7nE0

    https://www.youtube.com/watch?v=LtMSSYkSZJ0&t=169s

    Pablo Servigne: penser l’effondrement de notre monde
    Pablo Servigne ─ Nourrir l'Europe en temps de crise

    D'une manière très réaliste, il prévoit des famines et une crise alimentaire, suite au pic de pétrole, au problèmes écologiques;

    http://docum1.wallonie.be/DOCUME…/CAHIERS/…/C3A4_Rasmont.pdf
    Pierre Rasmont-Université de Mons
    Sarah Vray-Université de Mons
    Université de Namur
    (en Belgique)

    Ciao, Pascale

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Pascale, le 3° lien est invalide.

      Pourrais tu le redonner ? Merci !

      Supprimer
    2. C'est bon je l'ai :

      http://docum1.wallonie.be/DOCUMENTS/CAHIERS/CN85/C3A4_Rasmont.pdf

      Supprimer
    3. ah, j'oubliais, son estimation : 2030, (on est déjà en "crise") mais ça peut aller beaucoup plus vite.

      Supprimer
  4. je l'ai invité à donner une conférence dans l'école où j'enseigne j'espère qu'il viendra,

    si tu fais une recherche google-youtube tu trouveras pas mal de choses sur Pablo Servigne, ce que j'aime c'est son ton "catastrophiste" parce que réaliste, mais lui propose des solutions, la première : faire son deuil, c'est là que ça va faire mal, beaucoup ne seront pas prêts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis d'accord avec lui.

      Il décrit "la falaise de Sénèque" comme le fait aussi le professeur Bardi.

      Merci pour ces liens ! Nous sommes déjà en crise évidemment.

      Car il y a le "sous-jacent" que certains peuvent voir (les acheteurs en MP, par exemple) et que nous ne percevons, nous que par recoupement.

      Supprimer
  5. Une honte quand on a déjà été aux urgences. Certaines populations que je ne citerai pas, encombrent les urgences sans raisons valables par exemple bébé fiévreux. Il serait peut-être temps que ceux qui fréquentent régulièrement les urgences sans raison, soient verbalisés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ok mais il faut refondre le système.

      En entier.

      "Les populations" dont tu parles c'est avant tout un énorme investissement dans l'éducation.

      Cet investissement n'a pas lieu donc le problème s'amplifie d'année en année.

      C'est la "reproduction" décrite par Bourdieu,

      Supprimer
  6. Euthanasie pour tous :

    http://france-origine-garantie.fr/2015/08/13/euthanasie-pour-tous/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci NoMad !

      Rien de mieux pour désengorger les hôpitaux !

      Supprimer
  7. Résumons,
    les vieux socialistes 68ards qui ont voté pendant 50 ans pour la gauche et l'immigration - en sachant et en soutenant que le fruit de la sueur des travailleurs (les cotisations) devait être partagé avec tout le monde - se réveillent maintenant et ne sont pas content de bientôt crever faute de moyens ? Il faudrait d'un coup 15000 infirmiers en plus et monter les retraites?

    Hum hum hum...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.