vendredi 27 janvier 2017

Allemagne : 350.000€ pour expulser 25 personnes

Germany: In order 2 deport 25 rejected asylum seekers, 80 additional pers. (police, doctors, interp.) had to fly with them. Costs: € 350,000

------
Refus de demandes d'asile pour 25 personnes. Pour les raccompagner 80 personnes sont nécessaires, policiers, interprètes et traducteurs prennent l'avion avec eux.

Au final, coût du retour au pays : 350.000€.

Les allemands devraient prendre de la graine de l'expérience française. Nous, à Paris, un camp d'accueil (?!) Porte de la Chapelle, c'est 40 personnes dedans, 4000 dehors, et zou ! Roule ma poule !

Viendez et restez ! Je comprends les belges qui nous les refilent à Calais !

Ce monde tourne au désastre humanitaire. Je pèse mes mots.


4 commentaires:

  1. Air Bulgaria???
    Du point de vue sécurité la compagnie bulgare est classée, voyons, voyons, GROUPE C : SOUS RESERVE.

    Des reserves que n'ont pas eu les autorités allemandes, manifestement.

    Géocédille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reflexion faite, je pense que le choix d'air Bulgaria vient du fait que la Bulgarie n'est oas dans l'espace Schengen.

      Du coup, une fois à bord, ils sont légalement pris en charge par la Bulgarie. C'est beau la solidarité européenne!

      Géocédille.

      Supprimer
  2. 350.000€...

    Ils auraient pu faire tellement d'autres choses avec cette somme. Aider des chômeurs allemands. Construire une école en Afrique. Louer les services de Pénélope pour écrire 6 ou 7 articles de 1000 à 2500 caractères sur la pauvreté dans le monde. Quel gâchis.

    RépondreSupprimer
  3. Rodgeur le vengeur27 janvier 2017 à 11:44

    Sans compter tous les milliards que ça coûte à l'Allemagne et les milliards de réparations ad vashem eternam pour les zébrés de 40 et leurs petits enfants atteints psychologiquement...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.