mercredi 28 décembre 2016

Sauvage en liberté


Graciée par François Hollande, Jacqueline Sauvage est sortie de prison.



..... L'indépendance de la Justice ? Laquelle ?


......de rappeler que Jacqueline Sauvage a "été condamnée au nom du peuple et par le peuple français. Soit il y a une justice indépendante, soit on estime qu'on peut défaire les décisions de justice à son gré."
Les relations de François Hollande avec l'institution judiciaire, plutôt bonnes depuis le début de son mandat, ont brusquement viré à l'aigre après la publication en octobre de propos du président sur la "lâcheté" des magistrats. Source




Jacqueline Sauvage, 69 ans, avait été condamnée par deux cours d'assises, majoritairement composée de jurés populaires, en première instance puis en appel, à dix ans de prison pour avoir tué son mari violent de trois coups de fusil dans le dos.



------ mesdames....calmez-vous, les grâces présidentielles ça marche que tous les 5 ans....


9 commentaires:

  1. Après l'autre qui appelle au génocide des blancs (selon lui ce n'était qu'une blague pour répondre aux "nazis" de l'alt-right) ; on a le mou qui donne le droit aux femmes de tuer leurs hommes. Toujours les mêmes blancs, salauds, violents, etc. Toujours la même cible.

    Et la sauvage comme tu le dis Wendy, elle a été jugée. Nous, que sait-on de ses éventuelles violences psychologiques à l'encontre de son mari ? Combien de femmes poussent leurs hommes à la faute ? Je l'ai vu moi-même ! S'il y a bien une chose que les femmes ne sont pas, c'est des idiotes. Pourquoi n'a-t-elle pas foutu le camp ? Ces histoires là contrairement aux légendes ça marchent à deux. Deux malades qui se détruisent. On n'est plus au 19è s où la femme était coincée, sans aide, sans option. Mais on ne saura jamais la vérité sur cette affaire en particulier. On retiendra l'essentiel médiatique : l'homme blanc est un salaud oppresseur ainsi que sa justice d'homme blanc. Pas ceux issus des minorités bien sûr puisqu'eux mêmes ont été oppressés par les hommes blancs et ne sont donc pas responsables bien sûr.

    Et là on a droit au déluge des féminazis à la tv...

    C'est un message politique fort. Purée, il faut encore attendre jusqu'au mois de mai et supporter un déluge de coups fourrés. Le mou va se venger des français et se lâcher... Fallait pas se moquer de son scooter ! Je vous l'avais dit ! :D

    Moi je dis attention : à force de répéter que les hommes blancs sont au choix des nazis, des violents, des oppresseurs, des colonisateurs ou même tout ensemble en paquet cadeau, ils pourraient bien le devenir par pure psychologie inversée. Pourquoi se priver puisqu'on est jugé coupable d'avance ?

    Le Chili c'est bien finalement... ou la Hongrie...

    RépondreSupprimer
  2. Un peu plus d'un an après Maha, le blogueur Benji, des "moutons enragés" vient de nous quitter à l'age de 44 ans, lui aussi victime de la maladie .

    http://lesmoutonsenrages.fr/2016/12/28/adieu-mon-ami-benji/comment-page-1/#comments

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info.

      Je vais laisser un commentaire sur les moutons.

      C'est une hécatombe.

      Supprimer
    2. Au final je ne peux pas je n'ai pas d'ID !!!!

      Supprimer
    3. Dis leur simplement que tu es sincèrement triste avec eux. Benji a fait tellement de choses pour faire passer des infos en court-circuitant les canaux traditionnels. J'ai oublié mes identifiants aussi je n'ai pas pu exprimer ma réelle tristesse

      Supprimer
    4. Je viens de poster mes condoléances ici.

      Quelle tristesse ! 44 ans...!!!!

      Supprimer
  3. C'est un mépris affiché envers l'institution judiciaire et une porte ouverte qui peut être lourde de conséquences : attention messieurs avant d'épouser calamity jane! Si le jury populaire s'est prononcé à deux reprises, c'est qu'il y avait des motifs sérieux dans le procès verbal d'instruction criminelle. C'est une honte pour la justice de gracier en totalité un meurtrier pour un crime de sang.Je trouve déplacée la surmédiatisation de cette affaire par des people stupides, des avocates en mal de popularité qui pleurnichent à la TV, et des médias débiles.Il y avait déjà eu une grâce partielle, Hollande n'avait pas à revenir sur sa décision. Peut être la justice divine, qui est redoutable,va prendre le relai suite à la défaillance de la justice humaine. Le Président a privilégié ses relations people (voire conjugales) sur les institutions judiciaires. Mesdames, si votre mari vous bat, quittez le domicile conjugal, faites constater les coups par un médecin, réfugiez vous chez des proches ou à défaut dans un foyer et il existe le divorce (procédure rapide désormais) ; c'est moins violent qu'un meurtre. Déjà une sanction de 10 ans pour un meurtre, ce n'était pas cher payer...Quelle honte!

    RépondreSupprimer
  4. J'espère que la Justice lui a confisqué ses fusils... J Sauvage avait en effet poursuivi la maitresse de son mari avec un fusil, celle-ci s'était réfugiée dans la gendarmerie... Le nombre de faites de violences verbales et physiques (gifles à un voisin) que cette douce femme a fait subir est significatif. Ils étaient tous les deux violents. Il faut lire les témoignages dans les procès, c'est édifiant.
    Le plus drôle reste que l'immense majorité des gens croient en ce que racontent les médias, un dernier exemple savoureux de CE cas qui m'a laissé rêveuse.
    Une des filles de JS avait laissé son père partir seul en camping car avec ses gosses, à la question du juge
    "Vous n'aviez pas peur pour vos enfants".
    Sa réponse fut, magnifique
    "Non, car il savait qu'il n'avait pas le droit d'y toucher"
    Deux réflexions
    1) le père tout violent ne touchait pas aux gamins car il avait peur de la réaction de sa fille (et/ou )de sa femme. Femme qui n'aurait rien dit pour ses filles?

    D'ailleurs dans le procès rien n'est venu étayer les témoignages de viol ou de violences sur ses filles.

    2) Confie t-on réellement ses enfants sans nécessité vitale à un homme que l'on sait violeur et tabasseur?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut savoir que la justice confit toujours les enfants aux bourreaux vu qu'ils sont tous criminels voir pédophiles pour certains, tout est politique et tant que le mal gagne ça sera toujours comme ça. C'est aux humains de réagir et non les institutions démoniaques.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.