dimanche 18 décembre 2016

Santé : les nouveaux médecins sont tunisiens.

Le Centre National Français de Gestion des Praticiens Hospitaliers et des Personnels de direction de la Fonction publique hospitalière vient d'organiser un concours de recrutement de médecins, toutes spécialités confondues. Ce qui est frappant dans les résultats de ce concours, c'est que l'écrante majorité des admis sont des étrangers. Et parmi ces étrangers ce sont les Tunisiens qui constituent la grande majorité.(Voir ICI la liste des lauréats).
On savait que la fuite des compétences était d'actualité, mais il est difficile d'imaginer que la fuite de nos cerveaux ait atteint un point aussi préoccupant. Ce qui fait encore plus mal, c'est que ces jeunes médecins tunisiens ont fait tout leur cursus en Tunisie (du primaire au doctorat) et ont été formés par l'argent du contribuable tunisien.
Un des jeunes médecins a confié à Espace Manager, les raisons de cette traversée de la Méditerranée: "Bien que la plupart des gens aient des idées reçues selon lesquelles les médecins ne chôment jamais, eh bien c'est loin d'être le cas. En Tunisie, le chômage des médecins a atteint un tel point que les étudiants, une fois le doctorat en poche, n'ont pour seule ambition que d'aller en Europe dans l'espoir de lendemains meilleurs. Car beaucoup de mes collègues restés au pays souffrent le martyre et sont confrontés aux dures réalités du chômage. Certains médecins deviennent des délégués médicaux, d'autres sont des chomeurs de luxe.", lance-t-il de façon sarcastique. Source et plus


(Ceci n'est pas un fake mais une info à caractère médical).