samedi 10 décembre 2016

Quand les femmes étaient "égales"

Hommage aux temps bénis où les femmes et les hommes, ensemble au café, passaient du bon temps devant "un demi", une "chope", un "ballon", en écoutant chanter les histrions.


Mayol. 1932.

Le "caf´conc", Manet. 1863 :



Le dimanche, l'été, ma grand-mère allait "au café" profiter de la terrasse ensoleillée. Je buvais une limonade. Elle, un "panaché".

L'hiver nous allions prendre un chocolat chaud en regardant les passants. Les femmes allaient au café naturellement. Quoiqu'on en dise.
Mais ça, c'était "Avant".

7 commentaires:

  1. Le lien reviendra, par nécessité.

    Dans mon bled, le café est fermé et à vendre depuis des lustres. Le prix maintenant défie toute concurrence.

    Quand il faudra retourner aux champs, pour les flocons de neiges particuliers que sont devenus nombre de nos concitoyens, un coup de gnôle leur donnera du coeur à l'ouvrage et pour oublier leurs illusions bourgeoises.

    Celui qui aura fait la bonne affaire d'acheter ce commerce s'enrichira. (s'il ne boit pas son stock lol)

    RépondreSupprimer
  2. Le souci viendrait selon moi du fait que La Femme est devenue Illégale.

    Combien de savonarole déguisès en laïcs ?

    Combien de Tartuffe ?K

    Plus qu'on imagine, moins qu on ne puisse compter.

    TARTUFFE

    RépondreSupprimer
  3. Autre temps, autres moeurs...

    Goldofaf - Champ de mars
    https://www.youtube.com/watch?v=d2vIl6xdv5M

    RépondreSupprimer
  4. Hum hum alors les femmes étaient «libres» et «égales» avant, du temps de l'odieux patriarcat phallocrate ?

    Et bien, c'est vrai que les hommes (les vrais) ont toujours respecté la gente féminine et reconnu ses qualités propres.
    Il faut être de gauche pour mépriser la féminité (et en même temps la masculinité, qu'y-t-il qu'ils ne méprisent pas et qu'ils ne veulent traîner dans la boue ?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison Scipion. ;)

      Supprimer
    2. Grand père, exit!
      Grand mère , exit.
      Père, exit.
      Mère, exit.
      Femme; sujet de pouvoir sur ce qui reste de la famille.

      Il restera la femme supèrieure, et le reste sera definitivement "sans statuts".

      Finie la Famille, le Foyer, le Sacré, que le Merchandising.
      ORTHO

      Supprimer
  5. L'Humanité régresse, ils v'ont retourné au stade du bonobo.

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.