vendredi 23 décembre 2016

On tient la coupable ?

Un peu facile et réducteur, non ?

J'vous jure, faut entendre de tout....

La Tunisie, mais aussi la France, l'Afghanistan, l'Europe centrale, l'Afrique de Boko H., je continue ?

Même si la Tunisie a été traversée violemment par des "idéologies terroristes" je crains qu'elle ne soit pas seule dans ce cas ....

Nous sommes tous pris dans une "mouvance", nous vivons sur du sable mouvant. C'est comme cela qu'on arrive à ne plus se projeter, c'est comme cela que nos élites nous entraînent dans le rien.

Rien, le qualificatif du XXI° siècle. Dans les pays de dunes et de cailloux il n'y a plus de pétrole, dans les pays des sciences et des arts il n'y a plus d'avenir.

Détruire les vestiges pour ne rien regretter, telle sera la décennie qui vient. Effacer la mémoire collective. Entrer dans un monde sans lumière. Nous restons tous irrémédiablement liés.