vendredi 30 décembre 2016

Ne soyez pas pingres ! Aidez les banques !

Deux nouvelles banques allemandes ont décidé d'appliquer des taux d'intérêt négatifs sur les dépôts de leurs clients à partir de 2017. Une manière pour elles de restaurer leurs marges considérablement réduites par la politique de la BCE.
Faire payer aux clients leurs placements au sein d'une banque est une pratique qui se généralise dans les banques allemandes. Après la Deutsche Skatbank en 2014, c'est la Raiffeisenbank Gmund qui, en août dernier, avait décidé de taxer à hauteur de 0,4% les dépôts de ses clients au-delà de 100.000 euros. Elle a depuis été suivie par la Stadtsparkasse de la ville de Munich et la Volksbank de Hambourg. À partir du 1er avril 2017, la banque munichoise entend facturer à ses clients une rétribution de 0,4% pour les dépôts supérieurs à 250.000 euros. La Volksbank, de son côté, a choisi d'imposer à ses clients fortunés un taux de 0,2% sur les dépôts laissés sur les comptes à vue, à partir de 500.000 euros.
la perspective d'une taxation des dépôts des particuliers français semble pour l'instant peu probable: la demande de crédits en France reste dynamique - 47,2% des ménages ont souscrit un crédit en 2014, tous crédits confondus - ce qui compense en partie la perte de profits des banques. Et ces dernières ont également trouvé d'autres moyens de gonfler leurs profits, notamment en facturant des frais de tenue de compte.