mercredi 14 décembre 2016

L'euthanasie comme remède, pensons-y !

Merci à NoMad qui offre le lien en commentaire.

Source et plus

Un test simple à l’âge de trois ans peut déterminer si les enfants vont devenir un fardeau pour la société… C’est le résultat d’une étude du King’s College de Londres, menée pendant trente-cinq années sur un échantillon de 1.000 individus néo-zélandais (sujet trop épineux en Grande-Bretagne cosmopolite…). Les plus mauvais résultats des tests à trois ans définissent un groupe de population adulte dépendante à moult niveaux.

L’étude a été publiée dans la revue Nature Human Behavior.

A l’âge de trois ans, chacun a subi un test de 45 minutes, destiné à évaluer son intelligence, son expression orale et ses compétences motrices, mais également ses niveaux de tolérance, d’agitation, d’impulsivité, de frustration et même de handicap social.

Trente-cinq ans plus tard, les chercheurs peuvent attester qu’un cinquième du groupe était l’objet de 81% des condamnations pénales, de 75 % des prescriptions de médicaments, de 33 % des prestations sociales et de plus de 50 % des nuits à l’hôpital… Il cumule également 40 % des obèses…
 
c’est ce même cinquième de l’échantillon qui avait obtenu, petit enfant, aux tests, les résultats les plus mauvais… ceux qui, en gros, y répondaient comme des enfants de deux ans et demi.

Ainsi se retrouve selon l’équipe de chercheurs, le fameux principe de Parieto, la règle des 80-20. L’ingénieur et scientifique social italien Vilfredo Pareto avait observé, il y a un siècle, que 80 % de la richesse était contrôlé par 20 % de la population et que cette proportion s’appliquait à de nombreux autres domaines de la vie.

C’est ici la même chose : 20 % de la population est le chaînon le plus coûteux de la société, à tous points de vue, santé, social ou judiciaire. 
cette étude prétend classer au départ, pour mieux niveler au final, pour égaliser tous et toutes devant les services et largesses de l’Etat
 cette détermination serait la porte ouverte à un contrôle social accru et un encadrement plus que directif. Les chercheurs de l’étude ne donnent aucune idée d’« intervention », une fois qu’on aurait « prévu » l’individu. Plus d’école, plus d’obligations ?C’est l’invocation d’une sorte de « développement durable » à l’échelle humaine.
------ il s'agissait d'y penser ....

Lesquels on laisse sur une base lunaire ? 

Enfin rien de neuf... Pensez au Petit Poucet.....si les parents les ont aband.....bref...







7 commentaires:

  1. Si j'étais le Petit Poucet, je commanderai un GPS au Père Noël, on ne sait jamais...

    RépondreSupprimer
  2. D'abord on met l'homme en équation, puis on les mets dans des camps.

    Rien de nouveaux les imbéciles qui ajoutent des pommes et des poires font toujours de la compote, jamais de calculs.

    N'y aurait il pas un gel massif des QI localisès globalements chez les pondeurs d hypo thèses ?

    ORTHO

    RépondreSupprimer
  3. Finalement, pourquoi Albion a participé à la seconde guerre mondiale ?
    Pour son empire ? Qu'elle a perdu.
    Pour son peuple ? Qui disparaît.
    Pour sa race ? Qui se meurt.

    RépondreSupprimer
  4. Ben, certains de mes loulous n'étaient pas super avancés pour leur âge, à 3 ans, ils ne parlaient pas, jouaient seuls, enfin bref, et plus tard? L'un est expert-comptable (enfin, c'est pas signe d'équilibre.. Je rigole) l'autre à 19 ans, en seconde année d'une école d'ingé (informatique, electronique, mécatronique) pas de vrais fardeaux pour la société.

    Pourtant, ce que m'avaient dit les instits m'effrayait (ne pas toujours les croire et élever ses enfants est un bon plan). Il faut cesser de mettre les gosses dans des moules et leur laisser le temps, d'évoluer à leurs rythmes, en les aimant, en les encourageant et en les aidant. Ne pas oublier de les éduquer (principe de base, cad, leur apprendre à travailler respecter les autres, respecter les règles sociétales, des bricoles du genre)

    Les tests ne distinguent pas handicap des enfants, carences parentales et développements atypiques. Dommage Einsten aurait été comment dire, mis sur la touche avec leurs tests! :)

    RépondreSupprimer
  5. Dans le dégeulasse, l'UE, à l'initiative de l'Allemagne, vient de suspendre la (légère) baisse de la dette grecque prevue pour cette fin 2016.

    Pourquoi?

    Parce que le gouvernement grec a annoncé 2 mesures sociales :

    - Un 13e mois pour les petites retraites.

    - Un repport de la hausse de la TVA dans les iles qui croulent sous les migrants (Lesbos, Chios etc...)

    L'UE c'est ça.

    Geocedille

    RépondreSupprimer
  6. Il faut comprendre que dans le cerveau malade de ces élites, nous sommes en surnombre et ils installent actuellement une société communiste totalitaire (livre 1984 ). La mise en place des lois de surveillance de masse, les lois antiterroristes, le fichage massif, l'état d'urgence permanent se servent du terrorisme pour prétexte mais répondent à un objectif plus funeste d'installation d'une dictature et d'un changement de système sociétal. Il faut trier le bétail et ne garder que ceux qui correspondent à leurs objectifs de rentabilité au profit du 1%. Sur du long terme : mainmise sur les fonds de pension et les assurances vie,suppression de la monnaie physique ; exit les vieillards, exit les handicapés; exit les mangeurs inutiles ou les bouches à nourrir (expressions de Kissinger); pour tester les capacités de résistance physique, tests ADN dès le plus jeune âge et si forte potentialité de déclencher une maladie, fermeture des portes (assurances, investissements immobiliers...); mise en place des moyens d'eugénisme : euthanasie, incitation au suicide, vaccin forcé, OGM, pesticides, chemtrails, surmédication, drogues...et pourquoi pas les camps d'extermination (déjà construits aux USA)?; on y vient. Même google se spécialise dans l'ADN pour tracer les humains (mais c'est pour votre bien puisque on vous le dit)et les assureurs se battent pour avoir accès aux résultats. Restons méfiants !

    RépondreSupprimer
  7. Dans le milieu du travail, lorsqu'on est capable d'utiliser son cerveau suffisamment pour élaborer une pensée construite, on se rend vite compte que la plupart des "80%" sont largement plus cassos que les "20%" en général. Leurs déboires sont très généralement issus d'une stigmatisation due à leur différence qui les place d'emblée dans une spirale d'échec dès l'enfance. Mal dans ta peau tu bouffes, catalogué comme une merde t'en deviens une, etc... Psychologie de base.

    Stigmatiser la population coûterait donc cher à ceux qui stigmatisent... Pas si karmique que ça...

    En l’occurrence Scipion dans les commentaires serait probablement dans les 80% vu qu'il est capable de faire des phrases et même d'indenter son texte, alors que bon...

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.