mercredi 7 décembre 2016

Les migrants masqueraient-ils les millions de pauvres ?

Aux USA (toujours à l'avant garde) il est interdit de distribuer de la nourriture aux SDF Lire ici.
Seuls les services "agréés" peuvent s'en charger. Les citoyens généreux peuvent se voir infliger des amendes ou des peines.

Les villes américaines se prémunissent contre les pauvres. L'occident ne veut pas afficher sa misère. Les villes us interdisent les "vans" comme habitations, encore plus le sommeil dans sa voiture et la mendicité. Lire iciet ici

L'évolution des contraintes pour les SDF, les interdictions de "voir" la misère dans les villes :



Le tout dans une Amérique de plus en plus touchée par la pauvreté ou, pour le moins, par la disparition de sa fameuse "classe moyenne" dont les contours semblent chaque année plus flous...
Les deux tiers des américains vivraient sans pouvoir faire face à un impondérable.

Rappels :

47 millions d'américains pauvres
46 millions aux "food stamps"
94,1 millions qui sont considérés "hors travail"


Taux de pauvreté par races.




Et....Par âge ....(cf sources). 



Donc, contrairement à ce que suppose le monsieur dans la vidéo ci-dessous, ce ne sont pas les "migrants" illégaux qui pourraient être appelés à vivre dans les camps "FEMA" de la campagne texane  mais bien les pauvres dont personne ne veut.




Il ne faut pas oublier que ce qui est bon pour les soudanais pourrait s'avérer parfait pour les ........américains.....! 



1 commentaire:

  1. Un petit goût d'agenda 21 ?

    La France ne vaut guère mieux. Essayez de construire une petite cabane sur le champ de papi histoire de ne pas crever dehors...

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.