mardi 20 décembre 2016

Alep, c'est Noël

Ne me demandez rien, je ne comprends rien.

Pour archives, Alep maintenant...:


De plus en plus souvent j'ai l'impression désagréable qu'on me prends pour un jambon.