lundi 12 décembre 2016

Abandonner la toute puissance

«Le bien-être n’apparaît plus comme un idéal auquel nous pouvons librement choisir d’aspirer, mais bien comme un impératif moral qui a fini par se retourner contre nous.»

La toute puissance est un sentiment enfantin. Nous, adultes, nous vivons comme si nous l'étions. 

Ce n’est plus la sexualité qui fait l’objet de réprobations et fait naître la culpabilité, mais plutôt les atteintes au capital physique comme le fait de fumer, de boire, de manger gras ou sucré, de ne pas faire d’exercice ou d’être confronté à des idées négatives alors qu’on devrait se sentir bien, s’aimer soi-même et être à l’écoute de ses émotions…

Beaucoup plus ici





Spéciale dédicace au "développement personnel" qui a fait de nous des êtres seuls, concomitamment à la disparition de la cellule familiale. Seuls mais responsables de toute notre vie.

Ce qui, bien sur, n'est pas vrai. Il existe des aléas dans la vraie vie, des coups du sort, des coups de foudre, des soirées trop arrosées, des rires inattendus, des chutes dans les escaliers, des rencontres ébouriffantes et des moments de grâce, de la beauté surprenante, des chagrins inconsolables et des moments inoubliables de bonheur. 

Je l'ai déjà écrit mais je le répète, une société sans travail c'est aussi une société sans jours de liesse et d'oubli.

Notre condition humaine n'est pas amendable. Il y a des joies et des injustices. Et c'est tout cela qui nous forme, on ne peut avoir de grands bonheurs si on ne connaît pas le grand malheur. 

Parce que tout est dans tout et que la puissance de nos émotions oscille à la hauteur de son excès. 

La vie c'est dangereux. On en meurt. 

Il fut un temps où les gens croyait en Dieu. Ils savaient que Ses Voies sont impénétrables. 
Les humains ne se font aucun cadeau. La toute puissance ne peut être que Divine si elle ne veut pas être une simple déviance. 


7 commentaires:

  1. Nos zélites ne voulaient pas que Trump soit élu :

    http://www.blogdelazare.com/2016/11/scandale-d-etat-selon-la-presse-us-le-gouvernement-francais-aurait-secretement-donne-des-dizaines-de-millions-de-dollars-a-hillary-c

    RépondreSupprimer
  2. On ne peut avoir de grand bonheur si on ne connaît pas de grands malheurs : c'est exact...Il faut avoir subi de nombreuses épreuves pour apprécier la vie. Auparavant on pouvait bénéficier du soutien du cocon familial ou des relations humaines chaleureuses mais désormais c'est une vie de solitude en compagnie de la machine et des relations humaines distendues car la priorité est devenue la matière : l'argent, les acquisitions, la consommation, le toujours plus. Quant au développement personnel, prudence...Beaucoup de femmes seules ayant besoin de donner un sens à leur vie sont captées par des groupes pseudo-sectaires : reiki, steiner, kundalini, sophrologie, passeurs d'âmes,anthroposophie...Quand vous fréquentez les salons parisiens de bien être et de développement personnel,vous êtes approché par de nombreux mouvements sectaires pour vous vendre des stages et des formations. A travers ces engagements et sans le savoir, ces personnes crédules adhèrent au luciférianisme, vendant ainsi leur âme au diable. Moyennant finances, un gourou leur fait croire qu'elles deviennent maîtres guérisseurs et disposent d'un flux d'énergie magique leur enseignant des signes kabbalistiques, et leur personnalité en est changée. Quand on est en relation avec Dieu, la vie est nettement plus fluide...Eve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas pour les "sectes" dans les lieux de "développement personnel". Ça ne m'étonne pas.

      Beaucoup se sentent perdus, seuls, seules. Les gens tournent en rond. Ils ont une façade lisse et derrière en general c'est la grosse panique.

      Les humains m'effraient. Ils sont tous tellement prévisibles....

      Toujours tellement centrés sur leur nombril, tellement toujours happés par les solutions toutes faites que les petits malins leur proposent...

      J'aime beaucoup les humains et la vie et tout ce qu'elle comporte. Tout ça me passionne....

      Par contre ma confiance est quasi inexistante depuis que je suis très jeune...

      Merci pour les infos !

      Supprimer
  3. Sans rapport avec le billet : je suis passé à coté de cette info. Ce livre est paru en septembre :

    http://www.thierrysouccar.com/sante/livre/cancer-un-traitement-simple-et-non-toxique-3342

    3 mois trop tard.....
    Steph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis peut-être allé un peu vite : il semble que le traitement contre le cancer évoqué dans le livre donnent quelques résultats probants (..c'est à affiner), mais ...le Dr Schwartz en question n'est pas des plus recommandables !

      http://silicium.blogspirit.com/dr-schwartz/
      ils sont lassant à la longue...tout ces margoulins !

      Steph.

      Supprimer
  4. L'individualisme n'est que le frère du gauchisme.

    Dans mon école, les droitards s'aiment et s'entraident, les gauchos s'ignorent.

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.