vendredi 18 novembre 2016

"Vieux gaulois à tête ronde", il en reste.



Écoutez ça ! Un "classique" oublié !

Le quotidien d'un maire rural.

Implanter un distributeur de pain avec les conseillers municipaux :





Aller chercher la tronçonneuse et dégager la route avec l'aide du voisin :




On est loin, très loin des Zélus médiatisés ! 

(@petitmaire)




9 commentaires:

  1. Chez nous, la maire du village est cuisinière à mi-temps.

    RépondreSupprimer
  2. Un distributeur de pain ! Ils l'ont peut-être mis à la place du monument aux morts ?! Joli sur la place du village et tellement représentatif de notre société ! Le boulanger qui faisait du bon et vrai pain qui tenait plusieurs jours et faisait sa tournée avec sa camionnette pour le vendre n'a plus qu'à aller pointer au chomage, si tant est qu'il y ait droit puisque pas mal de commerçants ont le devoir d'engraisser le RSI mais n'ont pas droit au chomage. Tant que nous ne comprendrons pas que nous avons le pouvoir de chancer les choses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'où l'idée de la "mercerie tabac dépôt de pain épicerie"

      :)

      Supprimer
    2. A bon, c'est à cause du distributeur à pain qu'il n'y a plus de boulanger dans le village ? Ce ne serait pas l'inverse, parce qu’il n'y a plus de boulanger au village que la mairie à décidé de mettre un distributeur à pain. Et les citadins auraient droit au pain frais tous les jours alors que nous pauvres campagnards, nous devrions nous satisfaire de pain sec. Cela fait 15 ans que notre boulanger souhaite vendre mais il ne trouve pas de repreneur (trop de mise aux normes à faire). Alors, il va faire les quelques années qu'il lui reste avant sa retraite. Ensuite, il faudra que je fasse 35 km A/R pour aller chercher mon pain. Ce jour là, je serai peut être heureuse d'avoir un distributeur sur la place du village.

      Supprimer
    3. Chez nous la boulangerie a fermé et le local est à vendre. Dépôt de pain à l'épicerie qui survit je ne sais comment. C'est incroyable vu le nombre d'acheteur potentiels. La fermeture n'est pas dû à la demande...

      Qui sera assez fou pour vouloir la reprendre, travailler et partir à l'abattoir fiscal ? Le RSA, deux poules, c'est plus rentable pour tenir le temps que tout s'effondre...

      Supprimer
    4. @ karine gilbert : je suis étonnée de votre réponse. Vous êtes entrepreneur et vous ne devinez pas pourquoi il n'y a plus de boulanger pour reprendre les affaires à vendre ?! OK.

      Supprimer
  3. gPendant ce temps en Suède, les zélus féministes de Stockholm sont parvenus à bloquer la ville grâce à leur nouvelle politique de déneigement 'inclusive' qui, en dépit d'un budget en hausse de 260000€ a échoué à dégager les premiers flocons de l'hiver!

    Pourquoi? Parce que, parait-il, l'ancien systeme rodé depuis la nuit des temps était mysogine, non je n'invente rien...

    Dégager en priorité les voies à fort trafic automobile est machiste. Car les nanas seraient plus nombreuse sur les voies secondaires insignifiantes.

    Résultat? Le trafic est bloqué. Les ambulances et les bus scolaires, instruments bien connus de l'oppression phallocratique, sont restés au parking. Le progres est en marche camamarades! Enfin, sur les bas côtés seulement...

    http://heatst.com/world/feminist-snow-plowing-system-brings-stockholm-to-a-standstill/

    Geocedille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un effort et on bloque la civilisation !

      En même temps ils travaillent en Suède ? Parce qu'à 10% de chômeurs et à x % de RSA on ne prend plus la voiture...

      Mais quels imbéciles !!!!! Idéologie de mort.

      Supprimer
    2. Laboratoire social qu'on vous dit ! Comme l'île de la Réunion dans une plus petite mesure. :)

      Supprimer

Bon week-end à tous ! modération en place !

-------

Je détruis toutes les menaces ou injures. C'est donc normal de voir certains commentaires disparaître.

Je laisse cependant des espaces ouverts pour les grossièretés et autres gracieusetés, par exemple ici :

http://www.wendy-leblog.com/2017/08/qui-sont-ces-gens-qui-veulent-la-peau.html

Donc, pas de frustration possible !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.