jeudi 24 novembre 2016

nucleaire français : situation très «préoccupante».

Pierre-Franck Chevet, président de l'Autorité de sûreté nucléaire, alerte sur les problèmes que posent les centrales françaises.
 
Après la découverte, au printemps 2015, d'un défaut dans la cuve du futur réacteur EPR de Flamanville, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a déclenché une campagne de contrôle sans précédent. Elle est loin d'être terminée. Son président, Pierre-Franck Chevet, souligne que la situation est «préoccupante».

 La situation est devenue, en effet, très préoccupante. D'où la nécessité d'agir avec calme et rigueur. Une anomalie générique a été identifiée sur les générateurs de vapeur, entraînant une procédure de contrôle de grande ampleur.

source

comment en est-on arrivé là ? des années et des années de maltraitance sous traitance et d'incuries....

lamentable mais surtout extrêmement dangereux !