jeudi 24 novembre 2016

La précarité énergétique concerne 6 millions de personnes

Près de 6 millions de ménages consacrent plus de 10% de leurs revenus à leurs dépenses en énergie dans leur logement. Le chèque-énergie, outil de lutte contre la précarité énergétique, aidera certains... mais pénalisera d'autres. Les chiffres sont alarmants. Près de 12 millions de personnes éprouvent des difficultés à payer leurs factures de gaz et d'électricité.

quand le chèque énergie sera déployé sur l'ensemble du territoire en 2018, il y aura quelques 1,3 million de Français qui seront pénalisés par ce chèque et percevront moins d'argent qu'auparavant.

jusqu'à aujourd'hui, les personnes qui bénéficiaient du tarif de première nécessité (TPN) pour l'électricité mais se chauffaient au gaz et cumulaient avec le tarif spécial de solidarité (TSS) touchaient en moyenne 220 euros par an. Avec le chèque énergie, le montant tombera à 150 euros voire à 70 euros.

 Les locataires sont également surreprésentés, tout comme les personnes seules ou les familles monoparentales, ainsi que les foyers vivant dans des logements anciens ou avec un chauffage collectif. Depuis 2008, les prix de l'énergie en France ont augmenté de 35%. Et ce n'est pas fini: la Commission de régulation de l'énergie a annoncé hier que le tarif qui rémunère le distributeur de courant Enedis (ex-ERDF) augmentera en moyenne de 2,71% au 1er août 2017. source



....remarquez avec moi qu'on ne sait pas vraiment s'il s'agit de 6 millions de personnes ou de 6 millions de ....foyers...?!