vendredi 25 novembre 2016

Elections : choisir pour ou contre la "diversité".

en fait c'est la seule question qui divise.

j'ai écouté tous les débats des primaires LR et à la fin du dernier échange j'entends :

"je suis pour libérer les énergies de la France de la diversité" Vs "je ne veux pas de multicuralisme".

comme si certains français ne se sentaient pas enrichis.

ce matin je lis le commentaire de Géocédille :

"..... j'ai comme l'idée que l'UE préfèrera donner Lesbos et les iles ioniennes aux Turcs plutôt que d'absorber les réfugiés qui s'y trouvent.

Des temps sombres se profilent, et les bruits des bottes turques se font déjà entendre. Le nouveau sultan ottoman rêve de reconquérir Constantinople, qu'il a déjà et Lesbos est un pis-aller sur lequel il se ferait volontiers les dents...."


c'est exactement ou presque la "partition" des territoires telle qu'évoquée par Hollande et conceptualisée par les "Frères" musulmans". 

les élections se joueront sur l'envie ou non de partager le territoire. sur l'identité française.

 "Quand on vient dans la maison d'un autre, par courtoisie on ne prend pas le pouvoir", dixit Fillon.

et ce n'est que le début.

le peuple vote à droite.

Quand l’insécurité des individus s’accroît, en conséquence d’une crise économique, ou des ravages d’une guerre, quand le conflit entre les classes et les groupes s’exaspère et ne trouve plus sa résolution symbolique dans la sphère politique, quand le pouvoir paraît déchoir au plan réel, en vient à apparaître comme quelque chose de particulier au service des intérêts et des appétits de vulgaires ambitieux, bref se montre dans la société, et que du même coup celle-ci se fait voir comme morcelée, alors se développe le phantasme du peuple-un, la quête d’une identité substantielle, d’un corps social soudé à sa tête, d’un pouvoir incarnateur, d’un État délivré de la division.

source 


Turkey's Erdogan threatens to open borders for migrants - Spiegel

à ces propos turcs, réaction des "marchés" :

(le Dax). Germany's DAX immediately drops after Erdogan's threat to open borders for migrants in Turkey.

Erdogan menace d'ouvrir les frontières aux migrants vers l'Europesource en français


la diversité devient une arme. et une menace.

et une chance pour la France ?