vendredi 11 novembre 2016

Calexit : Californie et sécession

Suite au vote Trump, une initiative improbable, le "Calexit". 
C’est comme le Brexit, mais pour la Californie : l'indépendance de la Californie. Plus de 60 % des électeurs de l’État ont voté pour Clinton. C’est l’État le plus vaste, le plus riche, presque le plus grand. S’il était indépendant, ce serait la sixième économie du monde, juste devant la France. Il y a autant d’habitants en Californie qu’en Pologne, ce pourrait être un État viable.
La Californie multiculturelle, numérique, optimiste, s’éloigne de plus en plus de l’Amérique profonde qui a voté Trump. Ce mouvement donc veut obtenir l’organisation d’un référendum. Source
-----
Une sécession tout aussi improbable qu'impossible, sans doute, mais qui nous parle très clairement : 
Un multiculturalisme réussi nécessite une économie florissante.
Il ne faut pas oublier les villages de tentes californiens, les oubliés de la révolution 3.0, l'immense immigration clandestine. Les studios en location pour 2500$/mensuels, les caravanes, les trailers...
Ces personnes ne votent pas. Parce que le multiculturalisme c'est aussi l'esclavage.

6 commentaires:

  1. La carte après que la Californie se soit " détachée" du reste des USA , faille de San Andréa et Yellowstone obligent.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
  2. Dans une réalité alternative :

    Marine le Pen est élue contre toute attente des médias avec 51% des voix. Marseille demande son indépendance :

    _ oh putain non pas Marine la démocratie c'est bien quand elle met au pouvoir un quelqu'un comme nous (lire : pourri, corrompu, noir, arabe, etc). La c'est pas la démocratie, c'est une candidate pour les blancs. Putain, j'ai mal au cul peuchère zarma.

    Marine met un milliard de franc (oui, de francs) dans le maintient de l'ordre à Marseille. Les flics ont le droit de tirer, de se défendre. Les flics peuvent de nouveau faire leur métier. Certaines sources disent que des milliers d'arabes repartent au magrébe. D'autres sources disent qu'on s'en fout ou que tant mieux.

    La France a eu peur à la télé. brr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réalité cauchemardesque.

      Les fusils tuent. Ils rusent tout le monde.

      Je ne pense pas que nous en arrivions là. Surtout que rares sont les gens prêts à laisser leur peau.

      Ce qui est tout de même l'assurance de leur santé mentale.

      N'oublie pas l'éducation "à la paix" qu'il y a depuis 50 ans en Europe...

      La guerre ce sont les pauvres qui tombent.

      Supprimer
  3. juste pour dire que 46% des américains n'on voté ni pour trump ni pour Hillary ni pour personne l'abstention et encore une fois vainqueur .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui.

      Tout l'occident ne parle plus qu'avec 500 ou 700 mots de vocabulaire. 700 mots en moyenne aux USA toutes populations confondues.

      Autant dire que la moitié de la population est de par le fait "hors médias".....hors vote.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.