mardi 18 octobre 2016

Que nous dit le manque d'hygiène qui se généralise

Dans la vidéo ci-dessous des noirs américains détruisent une voiture qui porte des signes "pro-Trump".

La vie normale, en fait. Rien d'extraordinaire.

Sauf que ça m'amène à vous répéter quelque chose qui me tient à cœur et qui apparaît clairement dans ces images : l'absence de plus en plus envahissante dans l'espace public de toute hygiène.

Les vêtements sont sales et les personnes le semblent aussi.

Sur son blog Ugo Bardi le dit autrement , il prend de la hauteur avec le sujet.

Voici la photo qu'il met en ligne (ci-dessous). Une affichette trouvée placardée dans son hôtel :



Un encouragement à conserver la même serviette de toilette plusieurs jours de suite. Pour
"Sauver la planète". Faire un geste pour l'environnement ! Dans un hôtel....ne pas changer de serviette....

- la saleté comme moyen de préserver les réserves d'eau douce ?
- de reconnaissance entre militants écolos ?
- la saleté car le nombre des très pauvres dépasse les capacités en savon et en eau ?


---- dans mon quartier c'est de pire en pire, mois après mois...les migrants n'ont pas de lieux dédiés à l'hygiène corporelle, ni au nettoyage des vêtements.

Cela me semble fondamental car avec le manque d'hygiène nous aurons des épidémies et pas seulement de gale ou de poux !

Se laver les mains régulièrement est un élément incontournable de la prophylaxie en milieu urbain.

Mais totalement impossible à mettre en œuvre par manque d'infrastructures et de moyens autant à Calais qu'à Paris.

La société s'effondrera sur elle même :




Jean Laherrère.







(En Commentaire sur TOD). 







"Un banquet de conséquences" par Ugo Bardi et Dimitri Orlov. traduit en français















15 commentaires:

  1. Bientôt, nous serons comme au Japon, portant des masques en permanence !
    Des fois je me demande si le but des zélites ne serait pas d'atteindre le résultat gravé sur les Georgia Guidestones ???
    J'ai bien ma p'tite idée...
    Du coup, la question à 1€ : est-ce que nous acceptons et laissons faire ?
    Moi, j'ai choisi.

    RépondreSupprimer
  2. Et pendant ce temps chez merkel :

    http://fr.novopress.info/200891/tranche-de-vie-en-gare-de-hanovre-dans-lallemagne-de-madame-merkel/

    L'histoire ne dit pas si après avoir ch... il a sauté sur une allmande de 95 ans pour la violer, mais c'est possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce genre de choses qui me posent souci :)

      À Paris ce n'est pas rare de voir des parents laisser faire leurs besoins aux enfants al même le trottoir....

      Supprimer
    2. Périr par l'épée18 octobre 2016 à 05:35

      Les européens ne se gênent pas pour aller chier sur son pays aussi....juste logique....

      Supprimer
    3. @ Périr par l'épée : juste logique, non votre logique ! Votre logique n'est la nôtre. Cassez-vous.

      Supprimer
    4. Périr par l'épée18 octobre 2016 à 06:00

      La logique c'est la logique et n'a que faire de votre logique...

      Supprimer
    5. On appelle ça le chaos.

      Bravo pour la définition ! Pas mieux ! :)

      Supprimer
  3. Premier geste à faire : s'en laver les mains des migrants et s'occuper des français qui sont dans la merde . d'abord. L'hiver vient pour nous aussi.

    RépondreSupprimer
  4. Owen.

    Comme je l'avais expliqué dans un autre commentaire, lors de mon dernier passage a Paris j'ai trouvé la ville très sale. J'avais donc bien souvenir d'une ville plus propre dans les années 80/90.

    Pour les serviettes dans les hotels, même dans les 4/5 étoiles ( plus particulièrement au US) on trouve la même chose. Donc on peut rajouter une autre explication : Plus de saleté pour moins dépenser. Ah le green washing...

    Pour ceux qui veulent aller plus loin que la dernière vidéo, à lire de Orlov : "Les cinq stades de l'effondrement".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette ville est aux mains des socialistes depuis 20 ans, évidemment qu'elle s'est dégradée.

      Quiconque dit que la droit aurait fait pareil ment comme un arracheur de dents. La ville était bien différente sous Chirac.

      Supprimer
    2. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais Paris n'est plus Paris...

      Supprimer
  5. Je suis allée à Barbès il y a quelques jours. Ca fait un an qui je n'y étais pas allée. J'ai été vraiment choquée par la crasse et l'insécurité évidente qu'on ressent. Se promener là-bas c'est vraiment courir un gros risque de super agression !
    Par contre allez vous promener un dimanche dans le quartier chinois ou dans le quartier juif. Les gens sont propres, bien élevés, tranquilles. Risque O d'agression. Donc Paris s'est dégradé effectivement aux endroits où on a laissé s'installer ceux qui ne peuvent que détruire notre civilisation.
    A nous de voir si on va continuer à payer et à souffrir pour ces cultures qui nous détruisent ou si on va exiger leur remigration.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.