mardi 18 octobre 2016

Production et plaisir

Constatation troublante :

Sans Travail, il n'y a nul besoin d'exutoire et encore moins d'exultation.

Dès l'antiquité, puis au moyen-âge, aux changements de saisons ou pour des occasions religieuses, les travailleurs des champs et les artisans avaient droit aux "jours chômés" pour participer aux grandes fêtes villageoises.

À ces occasions, il était autorisé de boire plus que de raison, d'avoir le geste leste et les yeux lubriques.

Le reste du temps ils travaillaient comme des bêtes de somme.

Triste Conclusion :
On ne travaille plus ou jamais assez donc on n'exulte plus !

Je ne sais pas si le "travail" est dans la nature de l'homme. Je pense que la "construction" mentale ou architecturale définit mieux la nature de l'homme mais d'aucuns pourraient penser que c'est la même chose. Le plaisir en moins pour les "basses besognes". les "tâches subalternes" qui n'en sont pas car sans elles rien ne saurait se penser. Il y a une satisfaction extrême dans le travail bien fait, quel qu'il soit. La tâche accomplie accomplit son producteur.

Donc, si le travail est bien dans la nature de l'homme l'exultation aussi.

En coupant l'homme du travail on l'a coupé du plaisir. Du plaisir comme récompense, comme "dû". Du "bon" plaisir. Celui auquel on à droit.

Quand chacun était productif des jours étaient laissés pour la liesse populaire , les orgies, les prises d'alcool ou de drogues, les rires, les abandons, l'oubli de sa condition de mortel.

C'était un moyen de stabiliser la société et de la rendre plus productive encore. On laissait les gens s'adonner à leurs penchants a-sociaux quelques jours par an pour préserver l'unité dans la préservation du bien commun.

Les musées flamands exposent les "débordements" populaires de l'époque. Les couples sous les tables, les gens ivres morts, ceux qui se battent, le tout devant ou derrière l'orchestre de la fête au village. Chacun conjurait la mort par la même occasion.

Le chômage et son corolaire, l'exclusion sociale, ont détruit la notion de bien commun, mais aussi d'exutoire en groupe constitué d'intérêt. Une ville, par exemple.

Maintenant on est "alcoolique" ou "drogué" ou "obsédé sexuel" mais tout seul dans son coin. Donc en danger.

Les vices ne sont plus encadrés par la communauté mais laissés à la solitude de chacun dans le cabinet médical.

Avec le chômage sont devenues plus assourdissantes les injonctions de ne pas fumer, ni boire, ni faire l'amour, ni manger trop ou pas assez, ni se droguer, ni "faire le fou".....

Avec le chômage est venu le temps de l'ennui, de la police de la pensée, du comportement "adéquat".

C'est quoi un "comportement socialement adéquat" pour un humain, à la base ?









4 commentaires:

  1. Je ne sais pas quel crédit accorder à cette info en anglais annonçant une agitation anormale sur l'ile US de Diégo Garcia.

    http://www.stevequayle.com/index.php?s=33&d=1903

    Steph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai publié un de tes liens, merci !

      Supprimer
  2. Dans le même genre d'idée : le niveau d'alerte militaire Defcon serait passé au niveau 3...

    http://www.dailystar.co.uk/news/latest-news/553744/defcon-warning-upgraded-russia-nuke-threat

    steph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Stéph

      Je pense que ces infos reflètent la réalité de la guerre qui vient.

      Ensuite, les paramètres "quand" et surtout "avec qui" ne sont toujours pas clairs.

      Effectivement les USA et même la France essayent d'attaquer la Russie ....

      " crimes de guerre et Poutine au TPI".... La Syrie...

      La "bataille de Mossoul" c'est le début de la guerre totale ?

      Je le pense et ensuite je le dis non, pas possible...

      Voilà où j'en suis...

      Le début de l'apocalypse c'est aussi "quand les champs de peteole irakiens seront en feu".....

      Bref.... Aucun moyen de vérifier ces infos mais elles font peur..et sont peut être exactes...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.