lundi 24 octobre 2016

Paris, c'est fini.

Un constat reste un constat. En lisant celui ci-dessous aucun parisien ne peut être en désaccord.

Les remèdes peuvent faire l'objet de discussion, la réalité non.



Un autre constat, des dettes et une qualité de vie totalement dégradée

1 commentaire:

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.