lundi 17 octobre 2016

Malnutrition : des chiffres inconcevables et prophétiques

Source



Seul un enfant sur six âgé de moins de deux ans dans le monde mange selon ses besoins, quand la moitié n'ingère pas une quantité suffisante d'aliments chaque jour. 
Telle est la conclusion du deuxième volet du rapport de l'Unicef sur la nutrition des jeunes enfants. Manque de protéines animales, de vitamines et de minéraux…
L'inégalité débute au premier âge de la vie. Alors qu'un allaitement maternel est préconisé dans l'heure qui suit la naissance, seuls 55 % des nouveau-nés tètent le sein de leur mère. 
63 millions de bébés ne reçoivent pas d'alimentation dans les temps.
Un tiers des enfants ne reçoivent pas les aliments essentiels pour leur organisme. Vitamines et minéraux sont parfois absents des repas et l'anémie en fer touche la moitié de la population des mineurs d'âge préscolaire.
Poisson, viande, œufs et produits laitiers manquent souvent dans l'assiette, le coût élevé des protéines animales étant un frein à une consommation régulière.
La quantité est également source de déséquilibre pour les enfants de moins de trois ans, seule la moitié des enfants du monde peut y prétendre.
Appel à réduire les prix. 

----- conclusion : 





Des QI de plus en plus faibles et davantage de migrations en prévision. 




1 commentaire:

  1. faudrait que les africains fassent comme les chinois avec l'enfant unique c'est facile de faire des gosses comme les lapins mais faut les nourrir après bande d’imbécile

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.